1 min de lecture Contrefaçon

Jeff Koons accusé d'avoir copié une pub Naf-Naf

Une oeuvre de Jeff Koons présentant des similitudes avec un publicité Naf-Naf a entraîné une plainte pour contrefaçon.

L'oeuvre de Jeff Koons représente une scène très ressemblante avec la campagne automne-hiver 1985 de la marque de vêtements Naf-Naf (archives).
L'oeuvre de Jeff Koons représente une scène très ressemblante avec la campagne automne-hiver 1985 de la marque de vêtements Naf-Naf (archives). Crédit : Andrew Burton / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

L'artiste américain Jeff Koons est accusé par un publicitaire français de contrefaçon concernant une oeuvre présentant des similitudes avec une publicité de 1985 pour des vêtements, a indiqué une source proche du dossier ce mercredi 17 décembre.

Jeudi dernier, un huissier s'est rendu au centre Georges Pompidou à Paris, où se déroule une exposition consacrée à Jeff Koons, pour prendre en photo l'oeuvre incriminée intitulée Fait d'hiver, comme la publicité, et saisir divers documents.

L'avocat du publicitaire a simplement déclaré qu'il y aurait "une action judiciaire", se refusant à tout autre commentaire.

"Fait d'Hiver", de Jeff Koons, ici à la maison de ventes Christie's, à New York, en novembre 2007 (archives).
"Fait d'Hiver", de Jeff Koons, ici à la maison de ventes Christie's, à New York, en novembre 2007 (archives). Crédit : EMMANUEL DUNAND / AFP

Cette oeuvre en porcelaine, qui date de 1988, représente une scène très ressemblante avec la campagne automne-hiver 1985 de la marque de vêtements Naf-Naf mettant en scène un cochon venant au secours d'une femme dans la neige.

Cette campagne montrait une jeune femme allongée dans la neige, visiblement victime d'une avalanche. A son chevet se trouvait un petit cochon portant un tonnelet autour du cou, qui approchait son groin de la brune chevelure de l'infortunée.

Chez Koons, la posture de la jeune femme, ses mèches sur la joue gauche sont les mêmes. En revanche, un haut en résille laissant apparaître les seins de la jeune femme vient remplacer la doudoune à croisillons de la publicité, le porcelet porte des fleurs à son collier et est entouré de deux manchots. Chez l'artiste, la jeune femme porte des noeuds aux poignets.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Contrefaçon Plainte Art contemporain
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants