1 min de lecture James Bond

"James Bond : Spectre" : Léa Seydoux, inquiète, sur une nouvelle image

Le 24e épisode de "James Bond" se révèle image par image et Léa Seydoux y est toujours au centre.

Léa Sedoux au côté de Christoph Waltz dans "James Bond : Spectre"
Léa Sedoux au côté de Christoph Waltz dans "James Bond : Spectre" Crédit : Sony Pictures
Mathilde Cesbron
Mathilde Cesbron
Journaliste RTL

À quelle sauce Léa Seydoux va-t-elle être mangée dans Spectre ? La jeune actrice, qui interprète le médecin Madeleine Swann, semble vivre des moments difficiles dans le prochain James Bond, en salles le 11 novembre. Sur une précédente affiche, elle posait l'air grave, la mort derrière elle, au côté de l'espion anglais. Sur une nouvelle image, elle apparaît la mine déconfite, le regard inquiet, assise près du méchant Franz Oberhauser, incarné par Christoph Waltz. 

L'intrigue de James Bond a d'ores et déjà révélé que Madeleine Swann était "menacée". Par qui, par quoi ? Mystère. 007 se fait un devoir de la protéger et va vivre une aventure que l'on imagine éphémère avec le personnage joué par Léa Seydoux. La jeune actrice française semble avoir un rôle important, qui va au-delà de la James Bond girl. 

De ce 24e épisode, on ne sait pratiquement rien. Jusqu'à peu, on ignorait encore l'interprète du thème. C'est finalement le très populaire chanteur Anglais Sam Smith qui s'en occupera. L'artiste avait posté sur son compte Instagram une photo de sa main ornée d'une bague au symbole du Spectre (l'organisation criminelle qui menace l'espion anglais dans ce nouveau volet). L'information a ensuite été confirmée. Le titre s'intitule Writing on the Wall et devrait être révélé le 25 septembre. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
James Bond Léa Seydoux Christoph Waltz
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants