2 min de lecture Harry Potter

J.K. Rowling révèle les origines de la famille Potter et de la cape d'invisibiité

L'écrivaine britannique a raconté dans une nouvelle publiée sur le site de fans "Pottermore", les racines de la famille du sorcier, entre autres révélations qui raviront les fans de la saga.

Harry Potter
Harry Potter Crédit : Warner Bros
Clémence Bauduin
Clémence Bauduin
Journaliste

J.K. Rowling n'en a pas fini de faire saliver les fans sur le monde magique d'Harry Potter. Sur Pottermore, la plateforme en ligne dédiée à la saga, la maman du sorcier a posté un récit consacré à l'histoire de la famille du sorcier. Et cette nouvelle le confirme : les Potter sont une lignée d'honnêtes sorciers qui ont nécessairement influé sur la personnalité honnête et bienveillante du personnage principal.

C'est l'une des nombreuses interrogations à laquelle ni les romans ni les films Harry Potter ne répondaient. En fait, ce nom a pour origine l'activité de l'un des plus vieux aïeuls de Harry. Linfred - c'est son nom - était un sorcier perçu par les Moldus comme un drôle de personnage. Dans son jardin, il cultivait de nombreuses plantes mystérieuses qui évoluaient dans des pots. Cela lui a valu le surnom de "Potterer", "celui qui plante dans des pots", qui se serait transformé en "Potter" au fil du temps.

Les richesses de la famille Potter

Le sorcier à la cicatrice en forme d'éclair hérite d'une large somme à la mort de ses parents, assassinés par Voldemort. Dans Harry Potter à l'école des sorciers, le jeune héros va récupérer la somme dans le coffre de Gringotts. Mais d'où Harry Potter tient-il tout cet argent ? Là encore, le plus vieux de ses ancêtres, Linfred, a eu un rôle prépondérant. En vendant les recettes des potions dont lui seul avait le secret, le vieux sorcier s'est enrichi. À sa mort, ses sept enfants ont hérité de sa fortune. Au fur et à mesure, les nouvelles générations de Potter ont apporté leur pierre à l'édifice, "de part leur dur labeur et, il faut bien le dire, grâce à cette discrète touche d'ingéniosité qui a caractérisé leur aïeul, Linfred", explique J.K. Rowling dans sa nouvelle.

Après Linfred, un autre illustre ancêtre, Fleamont, a marqué la lignée Potter. Au début des années 1900, Fleamont Potter, lui aussi fort ingénieux, a inventé la potion capillaire Lissenplis, préparée pour "calmer les tifs récalcitrants", comme le veut le slogan. Les fans y verront un clin d’œil aux cheveux en bataille d'Harry et de son père, James. En revendant sa société de cosmétiques, Fleamont a quadruplé la fortune familiale.

La cape d'invisibilité, une histoire de tradition

À lire aussi
Harry Potter et l'Armée de Dumbledore dans "Harry Potter et l'Ordre du Phénix" Cinéma
"Harry Potter" : le casting de la saga peut-il se réunir dans un prochain film ?

Dans la famille Potter, un aîné de Linfred nommé Hardwin s'est marié à la sorcière Iolanthe Peverell. Dans Les Reliques de la mort, on apprend l'histoire des frères Peverell. Chacun des trois possède une relique de la mort, dont Ignotus, qui possède la cape d'invisibilitéPetite-fille d'Ignotus, Iolanthe a hérité de la cape de son grand-père et a décrété qu'elle devait rester dans la famille et être transmise au fils aîné de chaque génération. Ainsi, c'est son père, James Potter, qui a remis à Harry sa puissante et surprenante cape d'invisibilité, comme semble le vouloir la tradition familiale.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Harry Potter JK Rowling Littérature
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants