1 min de lecture Littérature

Grégoire Delacourt publie "On ne voyait que le bonheur"

REPLAY - Parmi les nombreuses nouveautés de la rentrée figure "On ne voyait que le bonheur", le dernier roman de Grégoire Delacourt, l'auteur de "La liste de mes envies".

culture Laissez-vous tenter Yves Calvi & Le Service Culture iTunes RSS
>
Grégoire Delacourt publie "On ne voyait que le bonheur" Crédit Image : ERIC FEFERBERG | Durée : | Date : La page de l'émission
Bernard Lehut
Bernard Lehut Journaliste RTL

Avec On ne voyait que le bonheur, Grégoire Delacourt signe son livre le plus ambitieux, le plus fort, le plus troublant, dans lequel, l'air de rien, il a mis beaucoup de lui-même. En une phrase, c'est l'histoire d'un homme qui va massacrer sa vie avant d'avoir droit à une seconde chance.

Un constat de lâcheté

Le personnage principal de On ne voyait que le bonheur est un agent d'assurances du Nord de la France, Antoine, dont le métier est de tout évaluer y compris le prix d'une vie en cas d'accident mortel. Un beau matin, Antoine se penche sur la sienne et n'en donne pas cher. En revisitant son passé, il fait le constat qu'il a toujours été lâche, qu'il a toujours manqué de confiance en lui parce qu'il n'a pas été assez aimé ou en tout cas qu'on n'a pas su lui dire.

Audace et rébellion

Pour retrouver l'estime de soi, l'agent d'assurances fait enfin preuve d'audace voire de rébellion en aidant une jeune mère de famille financièrement aux abois à faire une fausse déclaration de préjudice. Démasqué, Antoine est viré, la première marche d'une descente aux enfers avec deux enfants à nourrir, une femme qui se met à le tromper. Il va commettre un geste irréparable qui laisse le lecteur sous le choc. Mais cet homme au fond du trou retrouvera la lumière après les ténèbres, Antoine aura droit à la rédemption et à un pardon qui semblait impossible.

>
Les confidences de Grégoire Delacourt Durée : | Date :
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Littérature Livres
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants