3 min de lecture Emma Watson

Emma Watson cible d'un vaste stratagème de pirates informatiques

L'actrice britannique a été faussement menacée par des pirates informatiques capitalisant sur les tendances internet.

L'actrice britannique Emma Watson, le 2 mars 2014, lors de la cérémonie des Oscars à Hollywood
L'actrice britannique Emma Watson, le 2 mars 2014, lors de la cérémonie des Oscars à Hollywood Crédit : JASON MERRITT / AFP
Antony Milanesi
Antony Milanesi
Journaliste RTL

L'actrice britannique Emma Watson âgée de 24 ans sort d'un nébuleux micmac la concernant sur Internet. Elle a été la cible éphémère de mystérieux pirates informatiques qui promettaient de publier sur la toile des photos où elle apparaissait nue. Une page web affichant un compte à rebours devait mettre cette menace à exécution le 26 septembre, avant de disparaître mercredi 24. 

Capture d'écran du site "Emmayouarenext" du 23 septembre 2014
Capture d'écran du site "Emmayouarenext" du 23 septembre 2014

Une entreprise de marketing inconnue a alors revendiqué cette action pour appeler à la fermeture du site internet décrié 4chan. Les internautes ont enfin découverts que d'autres pirates étaient également derrière cette fausse société de marketing. 

Une menace inspirée par le "Celebgate"

L'intimidation visant Emma Watson faisait suite au "Celebgate 2014" aussi appelé "Fappening" : mot désignant la diffusion début septembre de nombreuse photos d'une soixantaine de stars américaines nues via le site internet débridé 4chan. La jeune actrice américaine Jennifer Lawrence, célèbre pour son rôle dans la saga The Hunger Games, a été la principale victime de cette grave atteinte à la vie privée. L'affaire avait scandalisé la toile, générant énormément de trafic et de réactions sur internet.

Les tendances internet par les pirates

Un jour après la mise en place du site de menace ciblant Emma Watson, la page web s'est transformée en un site-vitrine d'une société de marketing baptisée Rantic. Ladite entreprise, qui s'est révélée être fausse, assurait avoir créé le site de menace pour alerter la justice américaine sur les dangers de 4chan. Le nouveau site affichait alors un message s'adressant directement au président des États-Unis, Barack Obama. Il était suivi d'un raccourci permettant aux internautes de tweeter avec le mot-clef #ShutDown4CHAN, (Eteindre4chan) pour appeler à la fermeture du site décrié.

À lire aussi
Neuville et Hermione dans "Harry Potter le Prince de sang-mêlé Harry Potter
"Harry Potter" : quand Emma Watson retrouve deux autres stars de la saga

Après vérification du code de la page internet, la société de Marketing Rantic s'est révélée fictive, le tout a en réalité été mis sur pied par un groupe de pirates informatiques ayant décidé de capitaliser sur les tendances internet. Après le nom de Jennifer Lawrence, 4chan générait à son tour un grand nombre de requêtes, via Google. En surfant sur l'actualité, les pirates ont su générer un grand nombre de visites sur leur page et en ont tiré profit via de la publicité. 

Le site américain DailyDot soutient que les Hackers informatiques responsables seraient collectivement connus sous le nom de SocialVEVO. Leur première apparition date de 2013, lorsqu'ils ont créé le site "rememberthe13th.com", une page qui usurpait l'identité de la NASA et promettait, pour le 13 décembre 2013, "la plus grande des découvertes qui va secouer la planète".

Le féminisme de l'actrice pris pour cible

Le site de menace intitulé "EmmaYouAreNext" (Emma tu es la prochaine) était monté de toutes pièces pour surfer sur les tendances web. il a surgit quelques jours après le discours très remarqué d'Emma Watson devant l'organisation des Nations unies (ONU). 

>
Emma Watson UN speech

La jeune britannique a été nommée ambassadrice de l'égalité entre hommes et femmes il y a six mois. Elle a lancé, lors de son discours, une vaste campagne de sensibilisation baptisée "He For She" (Lui pour elle), pour laquelle elle souhaite rassembler 1 million d'hommes afin qu'ils se lèvent pour le droit des femmes.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Emma Watson Jennifer Lawrence Photo
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7774495257
Emma Watson cible d'un vaste stratagème de pirates informatiques
Emma Watson cible d'un vaste stratagème de pirates informatiques
L'actrice britannique a été faussement menacée par des pirates informatiques capitalisant sur les tendances internet.
https://www.rtl.fr/culture/arts-spectacles/emma-watson-cible-d-un-vaste-stratageme-de-pirates-informatiques-7774495257
2014-09-25 14:32:39
https://cdn-media.rtl.fr/cache/q0D4qFsf-54PF_TplesD7Q/330v220-2/online/image/2014/0925/7774495664_l-actrice-britannique-emma-watson-le-2-mars-2014-lors-de-la-ceremonie-des-oscars.jpg