3 min de lecture James Bond

Daniel Craig : "J'essaie de rendre James Bond le plus humain possible"

REPLAY - INVITÉS RTL - Daniel Craig et Christophe Waltz se sont exprimés au micro de RTL sur "Spectre", le 24ème épisode de James Bond, qui sortira en salles mercredi 11 novembre.

culture Laissez-vous tenter Yves Calvi & Le Service Culture iTunes RSS
>
Daniel Craig : "J'essaie de rendre James Bond le plus humain possible" Crédit Image : Ambre Lefèvre / Cécile de Sèze / RTL.fr | Crédit Média : Yves Calvi / Stéphane Boudsocq | Durée : | Date : La page de l'émission
stephane-boudsocq
Stéphane Boudsocq et Martin Cadoret

Spectre, le prochain volet de la saga James Bond sort le 11 novembre sur les écrans. Le film est rempli de références à toute la franchise : les voitures, les gadgets, le retour du Spectre, cette organisation tentaculaire qui tire les ficelles dans de nombreux films. Le tout possède une tonalité à la fois moderne et traditionnelle. "Nous ne pouvons pas nous écarter de ce qui a été fait avant. Cela reste une source d'inspiration que l'on retrouve au cours des différents films. Les fans de James Bond attendent ces petits moments clé. Sam Mendes a su les utiliser et les introduire dans l'histoire de façon naturelle. Au niveau personnel, je trouve que cela donne plus de profondeur au film, et c'est plus agréable à tourner", détaille Daniel Craig au micro de RTL.

Bond n'a jamais vieilli. Il mûrit avec nous, mais il reste le même

Christoph Waltz
Partager la citation

"Gustav Mahler disait : 'La tradition, c'est nourrir les flammes, pas vénérer les cendres.' Nous sommes conscient de cette tradition et il faut en jouer", complète Christoph Waltz, qui incarne le vilain du film. Pour le comédien autrichien, "Bond n'a jamais vieilli. Il mûrit avec nous, mais il reste le même. Et en même temps, le monde a bien changé depuis la guerre froide" des premiers opus.
Beaucoup reprochent d'ailleurs à 007 un côté machiste, hérité des vieux films. "James Bond est beaucoup de choses. Parfois, il est misogyne et c'est une erreur. Mais face à des femmes fortes, il montre à quel point il ne l'est pas. J'ai essayé d'avoir des personnages féminins forts face à moi. Il y a toujours eu cette tradition de sexisme et de misogynie dans les films, mais je pense que ça fait partie du passé", balaie Daniel Craig.

Un 007 tragique

Le comédien a apporté une véritable dimension tragique à son personnage depuis Casino Royale. James Bond se bat contre le temps qui passe, contre son enfance qui remonte à la surface et sa réputation de tueur implacable. Qui est vraiment 007 ? "Mon dieu, difficile de répondre. Cette histoire de héros solitaire, ça résume un peu tout. On espère qu'il y a des gens suffisamment intelligents dans les services secrets, mais aussi des héros qui luttent pour nous protéger. C'est cela James Bond. Il représente cette volonté de s'échapper, d'avoir une vie rêvée. J'essaie de le rendre le plus humain possible car j'aime ces personnages qui ont du volume", philosophe le comédien. Et qui de mieux pour lui faire face qu'un vilain iconique ? "Le méchant est l'élément dramatique dans la construction de la narration. Lorsque j'interprète ce rôle, c'est un vrai défi car il faut être un vrai obstacle à la réalisation de la mission", explique Christoph Waltz.
Des montagnes autrichiennes aux rues de Rome en passant par la capitale mexicaine, les acteurs sont allés tourner dans des endroits somptueux. Mais selon eux, ce n'est pas l'essentiel. "On peut avoir le décor que l'on veut, mais ce qui est important c'est ce qui se passe entre les personnages", résume Daniel Craig.

Daniel Craig, un James Bond à l'avenir incertain

Christoph Waltz et Daniel Craig aiment jouer, qu'il s'agisse du cinéma ou du théâtre. Alors forcément, une grosse tournée promo comme 007, cela peut être fatigant. L'interprète de James Bond en est à son 4e film dans le costume de l'espion et le poids commence à lui peser. "Ce n'est pas toujours amusant. Mais c'est exceptionnel, ce privilège de pouvoir participer à un film de cette envergure. Le film est une fête, et en un clin d’œil, tout cela peut disparaître", se satisfait tout de même Daniel Craig.

Un autre James Bond ? Pour être honnête, je ne sais pas. Ce n'est pas d'actualité

Daniel Craig
Partager la citation
À lire aussi
"James Bond : Mourir peut attendre" aura une chanson de Dalida dans sa bande originale musique
Chanson de Dalida dans "James Bond" : "Elle aurait été touchée", confie Orlando à RTL

Le comédien avait déclaré préférer se "tailler les veines" plutôt que de tourner un autre Bond. "On m'a posé la question deux jours après la fin du tournage. Je n'étais pas de très bonne humeur quand j'ai répondu à la question, mais je n'ai pas voulu me cacher derrière des faux fuyants", avoue Daniel Craig. Peut-être est-ce d'ailleurs trop tôt pour lui demander s'il enfilera à nouveau le costume de l'espion. "Pour être honnête, je ne sais pas, ce n'est pas d'actualité", avoue le comédien. La porte est toujours ouverte.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
James Bond Laissez-vous tenter Daniel Craig
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants