3 min de lecture Jazz à Juan

VIDÉOS - Beth Hart en interview au 54ème Jazz à Juan et sur RTL

Nous avons rencontré Beth Hart juste après les balances de son concert sur la scène du festival samedi 12 juillet. Même lorsqu'elle ne chante pas, sa voix n'est pas banale. Ses propos non plus, comme cette interview le prouve.

Beth Hart backstage
Beth Hart backstage
Serge Mariani
Serge Mariani

Avec son style aux frontières du rock le plus radical et surtout avec sa voix semblant charrier des pelletées de rocaille, Beth Hart est venue montrer à ceux qui pouvaient encore en douter qu'elle est totalement légitime sur l'affiche d'un festival de jazz aussi réputé et exigeant que Jazz à Juan. 

Son concert du samedi 12 juillet, en première partie de la soirée dont George Benson a été la star, en a fait la démonstration la plus claire. Et avant cela, elle a répondu à nos questions. Avec quelques mots pas toujours très "politiquement corrects".

Où l'on fait un peu mieux connaissance avec Beth Hart

L'heure du jazz : Vous fumez plutôt beaucoup... ça n'est pas très bon, non ?

Beth Hart : Moi je dirai, au contraire, c'est bon pour ma voix, peut-être moins pour mes poumons mais... Beaucoup de chanteurs de rock et de jazz fument. Et puis, je m'en moque, j'aime ça ! J'ai tenté d'arrêter 5 fois mais ça m'a rendue dingue ! (elle rit)

L'heure du jazz : Que ressentez-vous de spécial ici, au festival de Juan ?

Beth Hart : D'abord ici, c'est très beau... J'aimerais profiter davantage des paysages. Mais on est ici pour jouer 
avant George Benson et c'est ce qui est le plus excitant !

L'heure du jazz : Benson évolue entre jazz et variétés, un peu comme vous naviguez entre plusieurs styles...

Beth Hart : Je suis à l'aise partout ! Hard rock, soft rock, jazz, blues, soul, reggae... c'est un cocktail de tout ce que j'aime. Par-dessus tout, j'aime le challenge, et j'aime me remettre en question avec des styles différents.

L'heure du jazz : Qu'est-ce que vous voulez communiquer au public ?

Beth Hart : La joie de jouer ensemble et ici spécialement, c'est ce qui m'anime d'abord avec mes musiciens. Et puis que les gens sentent que je suis... vulnérable, et aussi comme eux, en se disant "Wouah, elle ressent ça ? Moi aussi !". Et puis, la gratitude de pouvoir faire ce que l'on aime, la musique, ça doit être perçu par le public aussi.

Beth Hart sur la scène de Jazz à Juan
Beth Hart sur la scène de Jazz à Juan

Des icônes et des racines

L'heure du jazz : La musique vous émeut toujours ?

Beth Hart : Bien sûr ! Ecouter les autres, ça m'aide aussi, ça me fait avancer, être plus sincère et honnête. Des artistes comme Etha James, Billie Holiday, Otis Redding, ils étaient connectés à ce qui est vrai. C'est courageux et c'est ce courage que je recherche moi aussi.

Je suis à l'aise partout ! Hard rock, soft rock, jazz, blues, soul, reggae...

Beth Hart
Partager la citation

L'heure du jazz : Parlons un peu des Grammy Awwards... Vous avez été nommée dans la catégorie "Blues"...

Beth Hart : J'étais un peu terrifiée en apprenant ça. Joe ( Joe Bonamassa avec qui Beth Hart a réalisé son dernier disque) le mérite ! Mais nous avons perdu ! Alors...

L'heure du jazz : Le fait que vous ayez été nommée dans cette catégorie "Blues" signifie beaucoup tout de même pour vous...

Beth Hart : Oh, ça correspond bien à l'esprit du disque (Seesaw - ndlr) parce que, même si c'est un peu rock, c'est conçu sur des racines blues.

>

Des souvenirs et des projets

À lire aussi
Le concert de Rihanna prévu à Nice le 15 juillet n'aura pas lieu Attentat à Nice
Attentat à Nice : concerts, festivals, feux d'artifice... Plusieurs événements annulés

L'heure du jazz : Et L'Olympia, vous allez y revenir bientôt ?

Beth Hart : Oui, en 2015, c'est prévu !

L'heure du jazz : Votre premier concert sur la scène de L'Olympia reste un très grand souvenir, n'est-ce pas ?

Beth Hart : Oui, parce que ma mère était là ! (elle rit) Ensuite, j'y suis revenue et elle n'était pas là, la pression était bien moindre, parce que vous comprenez, c'est une mère !

L'heure du Jazz : Merci Beth !

Beth Hart : Merci à vous !

Beth Hart a ensuite accepté d'être photographiée, et puis elle a retrouvé ses musiciens avant de monter sur scène pour un set que le public de Jazz à Juan a beaucoup apprécié. A retrouver dans L'heure du jazz , évidemment ! 

L'heure du jazz vous recommande
Lire la suite
Jazz à Juan
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants