1 min de lecture Auto

Une technologie pour faire des pneus neufs avec des vieux pneus

CHRONIQUE - Que faire des pneus usagés des voitures et des poids lourds ? Un programme de recherche lancé par Michelin et l'Agence de l'environnement pourrait aboutir à une vraie révolution.

Des pneus chez un mécanicien à Beuvry (Nord-Pas-de-Calais)
Des pneus chez un mécanicien à Beuvry (Nord-Pas-de-Calais) Crédit : AFP
Virgine Garin
Virginie Garin Journaliste RTL

Faire des pneus neufs avec des vieux pneus grâce à des bactéries. Le programme de recherche lancé par Michelin et l'Agence de l'environnement pourrait aboutir à une vraie révolution.

Tous les jours, en France, les garagistes se retrouvent avec 100.000 pneus usagers sur les bras, dont il faut se débarrasser. Il y a eu l'époque des montagnes de pneus, des décharges à ciel ouvert qui parfois prenaient feu, des sites très polluants qui sont démantelés petit à petit - il en reste encore une quarantaine : c'est long car les stocks étaient gigantesques...

Poudre de pneus

Depuis 2002, la loi oblige les garagistes a reprendre les vieux pneus. Une filière de recyclage a été mise en place : ils sont soit brulés comme combustibles dans les cimenteries, soit transformés en granulats et mélangés au bitume pour faire des routes. On en fait aussi des tapis de sols qui rebondissent pour les jardins d'enfants.

Là, les pneus vont tout simplement servir à... refaire des pneus. Grâce à des procédés de haute technologie, ils seront broyés en micro-poussières. Ensuite, ce sont des bactéries qui vont faire le travail. Des chercheurs vont aller récupérer dans les océans, avec l'IFREMER, l’institut de recherche sur la mer, des bactéries très particulières qui vont décomposer la poudre de pneus et la régénérer pour refaire des pneus neufs.

À lire aussi
Un poids-lourd bloqué par la neige à Tournon-sur-Rhône en Ardèche, le 15 novembre 2019. Connecté
Waze lance un mode hiver pour signaler l'enneigement des routes

Ce n'est pas pour tout de suite, il faudra attendre sans doute 8 ans pour que le procédé soit opérationnel, mais ce sera une vraie révolution écologique. Cela va permettre d'économiser beaucoup de pétrole et de créer des emplois : et ça s'appelle l'économie circulaire, quand les déchets deviennent des ressources, où tout est recyclé. La commission européenne estime qu'en France, appliqué à tous les secteurs de l'économie, entre 200 et 400.000 emplois pourraient créés grâce aux déchets.  

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Auto Dechets Energie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants