2 min de lecture Santé

Une forme de la vitamine B3 réduirait les risques de cancer de la peau

Selon une étude australienne, prendre quotidiennement la nicotinamide réduirait de 23% l'incidence des cancers de la peau chez les personnes à haut risque, sans compter les mélanomes.

Prendre quotidiennement une forme de vitamine B3, la nicotinamide, réduit de 23% l'incidence des cancers de la peau
Prendre quotidiennement une forme de vitamine B3, la nicotinamide, réduit de 23% l'incidence des cancers de la peau Crédit : JOE RAEDLE / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
AFP

Cela pourrait être une très bonne nouvelle pour les personnes susceptibles d'être atteintes du cancer de la peau. Selon une étude australienne, prendre quotidiennement une forme de vitamine B3, la nicotinamide, réduirait de 23% l'incidence des cancers de la peau chez des personnes à haut risque. L'étude ne concerne cependant pas les mélanomes, forme plus grave de cancer de la peau, mais nettement moins fréquente.

Les résultats de cette étude ont le potentiel de diminuer la fréquence et les coûts de cette forme de cancer la plus commune chez les personnes à peau claire, estiment ces chercheurs. La nicotinamide est sans risque, pas chère et peut s'acheter sans ordonnance. Elle ne dispense toutefois pas d'une bonne protection contre le soleil prévient Diona Damian, professeur de dermatologie à Sydney. 

Continuer à se faire suivre par un dermatologue reste indispensable

"Nous espérons que ces résultats auront une application clinique immédiate", a-t-elle affirmé, soulignant "que les personnes à haut risque de développer un cancer de la peau devront continuer à se faire suivre par leur dermatologue". 


Ces chercheurs ont recruté 386 personnes qui avaient déjà eu au moins deux cancers de la peau (non-mélanome) au cours des cinq années précédentes, considérées de ce fait comme à haut risque. La moitié a pris 500 milligrammes par jour de nicotinamide pendant un an et l'autre partie un placebo. 

À lire aussi
Une assiette végétarienne (Illustration) régime
Régimes végétaux : quels bienfaits et quels risques ?

À la fin de cette période, le groupe traité avec de la nicotinamide a eu 23% moins de cancer de la peau. Six mois après avoir arrêté de prendre cette vitamine, le risque est redevenu le même dans les deux cohortes, a précisé Docteur Damian. L'échantillon de cette étude est représentatif des patients qui développent ce type de cancer de la peau.

La nicotinamide permet de réparer les cellules endommagées par les UV

Outre le fait de réduire l'incidence des cancers de la peau qui ne sont pas des mélanomes, le groupe soumis à la nicotinamide a vu le nombre de kératoses actiniques, des lésions cutanées pouvant devenir cancéreuses, diminuer de 20% après neuf mois

La nicotinamide doperait la capacité des cellules à réparer les dommages subis par l'ADN causés par les rayons ultraviolets du soleil et protégerait le système immunitaire, selon des recherches menées sur des souris et de précédentes études cliniques. 

Malgré des campagnes intensives pour sensibiliser le public à la nécessité de se protéger du soleil, la fréquence des cancers de la peau continue à augmenter dans le monde. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Santé Cancer Études
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants