1. Accueil
  2. Actu
  3. Tech
  4. Un singe vieux d'un million d'années découvert
2 min de lecture

Un singe vieux d'un million d'années découvert

Une équipe internationale de scientifiques a découvert, dans les Caraïbes, un singe fossile qui aurait vécu il y a un million d'années.

Un singe porte son petit sous son ventre, le 20 février 2003, dans la réserve naturelle de Tsavo, près de Monbassa, à l'est du Kenya. (illustration)
Un singe porte son petit sous son ventre, le 20 février 2003, dans la réserve naturelle de Tsavo, près de Monbassa, à l'est du Kenya. (illustration)
Crédit : GABRIEL BOUYS / AFP
La rédaction numérique de RTL & Agata Madenska

La découverte a été faite après des fouilles où le tibia d'une espèce disparue de singes, l'Anthillothrix berensis, a été mise au jour. Une équipe de chercheurs a trouvé un os de singe fossile datant d'un million d'années dans une grotte immergée de la province de l'Altagravia en République Dominicaine. 

C'est grâce à la datation par l'uranium que l'estimation a pu être réalisée. Le tibia était fossilisé dans du calcaire. Cette découverte a confirmé la présence de primates sur cette île des Caraïbes il y a un million d'années.

C'est la revue scientifique Journal of Human Evolution qui a publié les résultats de ces trouvailles, relayés par ScienceDaily. Les chercheurs ont utilisé la technique de la morphométrie géométrique en 3D pour confirmer que ce tibia appartient bien à l'Anthillothrix berensis, un singe qui faisait à peu près la taille d'un chat et qui se nourrissait principalement de fruits et de feuilles. Cet espèce a vécu sur le continent Hispaniola, ancien nom de la plus grande île des Caraïbes, qui accueille aujourd'hui Haïti et la République Dominicaine.

Une espèce endémique d'Hispaniola

D'après le Dr Helen Green, chercheur spécialisée dans la datation des pierres calcaires à l'École des sciences de la Terre de l'université de Melbourne, la question de l'âge des fossiles de primates de cette région a rendu les scientifiques perplexes depuis l'époque de Darwin et Wallace. La présence de cette espèce endémique, qui n'a pas évolué pendant près d'un million d'années, est un grand sujet de recherchess bio-géographique depuis des années. "En établissant l'âge de ces fossiles nous avons changé la compréhension de l'évolution des primates dans cette région", a déclaré le Dr Green.

À lire aussi

Malgré des découvertes faites dès 1977, on ne savait pas grand chose de cette espèce adaptée uniquement à cet environnement insulaire. Pour mieux comprendre comment et pourquoi ce primate était adapté seulement à cet endroit, des chercheurs ont modélisé en 3D l'os de la jambe de ce singe. Cela a permis de déterminer comment il se déplaçait et de faire également des rapprochements entre d'anciens os et l'os d'Anthillothrix berensis vieux d'un million d'années découvert récemment. C'est grâce aux niveaux d'uranium et de thorium présents dans le calcaire que les scientifiques ont pu déterminer que l'os trouvé était vieux d'environ 1,3 million d'années.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/