2 min de lecture Snapchat

Snapchat piraté, plus de 100.000 photos dérobées, dont des "sextos" de mineurs

Des pirates ont publié des photos de la messagerie éphémère Snapchat, très prisée des adolescents. La fuite provient d'une application tierce permettant de sauvegarder les photos.

Le logo de l'application Snapchat sur un smartphone, le 2 janvier 2014
Le logo de l'application Snapchat sur un smartphone, le 2 janvier 2014 Crédit : AFP / LIONEL BONAVENTURE
Nicolas Marischaël avec sa famille dans son atelier-boutique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Les conditions de sécurité et de protection des données personnelles sur internet et sur téléphone portable sont de nouveau mises à mal. Après le scandale à rebondissements des photos de stars dénudées, ces sont des milliers d'anonymes qui sont cette fois touchés par un piratage de grande ampleur. 

Des pirates informatiques sont parvenus à publier en ligne des dizaines de milliers d'images et de vidéos de la messagerie éphémère Snapchat, nourrissant des craintes sur ces messages censés disparaître quelques secondes après leur envoi.

Les hackers ont commencé à mettre en ligne jeudi soir des copies de messages (images et vidéos) en provenance d'applications tierces de Snapchat.

Crainte sur des images à caractère sexuel impliquant des mineurs

Environ la moitié des utilisateurs de Snapchat ont moins de 17 ans, suscitant des inquiétudes sur la possibilité que des images à caractère sexuel de ces jeunes aient été publiées sur internet, ce qui pourrait être associé à de la pédophilie.

Snapchat a assuré vendredi dans un communiqué que ses serveurs n'avaient pas été piratés, ni ceux de l'application à l'origine de la fuite.

Snapchat exclut toute responsabilité

Les utilisateurs de Snapchat sont "victimes" de l'utilisation d'applications externes permettant d'envoyer ou de recevoir des "snaps", une pratique interdite par l'entreprise basée en Californie (ouest).

À lire aussi
L'application Snapchat (illustration) faits divers
Quatre personnes soupçonnées d'avoir organisé un trafic de faux documents sur Snapchat

Une application mobile utilisée pour envoyer des photos ou des vidéos vers Snapchat a collecté des copies de ces envois depuis des années, ce qui a permis aux pirates de constituer une bibliothèque de quelque 13 giga-octets, selon le site d'informations Business Insider.

Le forum anonyme "4chan" de nouveau sur le devant de la scène

Le forum anonyme 4chan a téléchargé ces messages et est en train de constituer en ligne un système d'archives consultables, selon Business Insider.

Snapchat est très populaire notamment parmi les adolescents depuis son lancement en septembre 2011. Créée par des étudiants de l'université de Stanford, elle permet aux messages de disparaître aussitôt après avoir été consultés.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Snapchat Hackers Téléphonie mobile
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants