1 min de lecture Santé connectée

Lifemap, un inhalateur connecté pour traiter l'asthme

L'Icahn School of Medicine at Mount Sinai de New York a développé une application permettant aux patients souffrant d'asthme de mieux gérer leur maladie.

En France, il y a environ 4 millions de personnes touchées par l'asthme
En France, il y a environ 4 millions de personnes touchées par l'asthme Crédit : AFP
Benjamin Hue
Benjamin Hue
Journaliste RTL

C'est une application gratuite qui pourrait simplifier le quotidien des asthmatiques. En collaboration avec la Icahn School of Medicine at Mount Sinai de New York, la société californienne LifeMap a développé une application permettant aux patients souffrant d'asthme de mieux gérer leur maladie. 

À l'heure où 235 millions de personnes sont sujets à cette affection chronique des voies respiratoires, selon l'OMSAsthma Health Study s'intéresse plus précisément à la localisation des symptômes de l'asthme. 

Des données cryptées pour faire avancer la recherche médicale

Grâce à un capteur placé sur un inhalateur, l'application enregistre la fréquence d'utilisation de l'inhalateur et recoupe ces données à la géolocalisation pour savoir où et quand ces derniers surgissent. Des données précieuses, cryptées pour plus de confidentialité, pour la recherche médicale et l'étude des facteurs environnementaux à l'origine de la maladie. 

Asthma Health Study fonctionne aussi avec un inhalateur classique, mais l'application propose alors seulement un calendrier et des alertes relatives à la prise du traitement. Compatible iOS, l'application est disponible gratuitement sur le territoire américain pour l'instant.

Services
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Santé connectée Maladie Santé
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants