1. Accueil
  2. Actu
  3. Tech
  4. La traversée du passage du Nord-Ouest à l'énergie solaire
1 min de lecture

La traversée du passage du Nord-Ouest à l'énergie solaire

REPLAY - Le kayakiste suisse Raphaël Domjam va tenter cet été la traversée du passage du Nord-Ouest dans l'océan glacial arctique sur un kayak à moteur solaire.

Raphaël Domjam espère ne pas tomber nez-à-nez avec un ours polaire
Raphaël Domjam espère ne pas tomber nez-à-nez avec un ours polaire
Crédit : AFP / Archives, Paul J.Richards
La traversée du passage du Nord-Ouest à l'énergie solaire
00:01:39
Sophie Joussellin

Début juin 2015, Raphaël Domjan (voir son site internet) partira pour trois mois de navigation dans l'océan glacial arctique. Il quittera Tuktoyaktuk, près de la frontière entre l'Alaska et le Canada, et rejoindra, 3.500 kilomètres plus loin vers l'est, Pond Inlet, en mer de Baffin. Il sera le premier kayakiste à parcourir ce passage du Nord-Ouest sur une embarcation équipée d'un moteur solaire. Il sera accompagné de la kayakiste bretonne Anne Quéméré qui, elle, sera à bord d'un kayak classique.

Dans cette région du globe, au nord du Canada, le soleil ne se couche pas pendant l'été. Raphaël pourra, la nuit, recharger ses batteries équipées de panneaux photovoltaïques. La journée, il glissera sur l'eau à environ 8 kilomètres/heure en traînant ses 200 kilos de matériel.

Aventure humaine et scientifique

Cette voie du Nord-Ouest est encore très mal connue. Le kayakiste sait qu'il risque de rencontrer quelques difficultés. Sur la partie la plus technique de l'expédition, entre Gjoa Haven et Pond Inlet, le passage n'est ouvert que trois semaines par an et les glaces se referment rapidement. Il peut donc se retrouver coincé. Autre crainte : le face-à-face avec un ours blanc. Raphaël part d'ailleurs avec un fusil. Mais en grand défenseur de la biodiversité, il espère qu'il n'aura surtout pas à l'utiliser.

Au-delà d'être une fabuleuse aventure humaine, cette expédition comporte aussi un volet scientifique. Des capteurs permettront de valider les prévisions d'ensoleillement sous ses latitudes extrêmes. Raphaël compte aussi faire la promotion de la navigation solaire dans ces régions à l'éco-système très fragile, mais qui pourraient s'ouvrir au transport maritime à la faveur du réchauffement climatique.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

 

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.