1. Accueil
  2. Actu
  3. Tech
  4. La Nasa fait un pas supplémentaire vers son avion supersonique silencieux
2 min de lecture

La Nasa fait un pas supplémentaire vers son avion supersonique silencieux

La Nasa a confié un contrat à un géant de l'aéronautique pour construire un avion civil capable de franchir le mur du son sans bruit. L'agence gouvernementale américaine relance pour de bon la course aux technologies d'aviation supersoniques.

Illustration du projet d'avion de démonstration en vol de la Nasa
Illustration du projet d'avion de démonstration en vol de la Nasa
Crédit : Nasa
Benjamin Hue & AFP

La course pour les technologies d'aviation supersonique est définitivement relancée. Quinze ans après la fin du Concorde, la Nasa vient de faire un pas supplémentaire vers le X-Plane, son projet d'avion supersonique commercial capable de franchir le mur du son son faire de bruit. 

L'agence gouvernementale américaine vient de confier un contrat de 247,5 millions de dollars au groupe aéronautique de défense Lockheed Martin Corp pour construire et tester un appareil capable de voler relativement silencieusement à plus de 1.500 km/h à horizon 2021. Le projet pourrait révolutionner le transport aérien de passagers et de fret en permettant à ces bolides de voler au-dessus de zones habitées.

L’aviation supersonique commerciale n'aura vécu que quelques dizaines d'années. Elle a pris fin avec le dernier vol du Concorde en 2003. Lancé au milieu des années 1970 par Air France et British Airways, le "pointu" pouvait relier Paris et New York en moins de 4 heures et permettait de réaliser des allers et retours d'un bout à l'autre de l'Atlantique sur une même journée. Il avait suscité de nombreuses plaintes en raison du "bang" supersonique, le bruit de double explosion d'enfer provoqué au moment du franchissement du mur du son, audible depuis le sol. Le survol des États-Unis est interdit aux vols commerciaux supersoniques depuis 1973.

Réduire le bruit perçu à environ 75 décibels

La Nasa travaille depuis plusieurs années à relancer la filière en réduisant les problèmes liés au "bang". L'agence gouvernementale s'est associée à l'avionneur militaire Lockheed Martin pour moduler la forme et l'aérodynamique de l'avion afin qu'il n'émette pas de "boom" supersonique mais un son plus sourd. L'appareil devrait faire "le bruit d'une porte de voiture qui se ferme", soit environ 75 décibels de bruit perçu, en volant à environ 16.800 mètres d'altitude à la vitesse de 1.560 km/h, a précisé l'agence, mardi 3 avril. Des tests ont déjà été réalisés dans un tunnel à vent au Glenn Research Center de la Nasa à Cleveland.

À lire aussi

Une vidéo diffusée par l'agence gouvernementale montre un avion à la forme d'un stylet très fin, au nez allongé, avec deux ailes delta à angle très aigu et des ailes de canard devant le cockpit qui ne dépasse pas du reste de la carlingue. La Nasa compte faire voler son nouvel X-plane au-dessus d'un certain nombre de villes américaines dès 2022 pour récolter des données et surtout recueillir l'avis des habitants. La Nasa n'est pas seule à vouloir remettre le vol supersonique commercial au goût du jour. Virgin Galactic et Spike Aerospace sont aussi sur les rangs.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire