1. Accueil
  2. Actu
  3. Tech
  4. Japon : un ascenseur de l'espace sera testé en septembre
1 min de lecture

Japon : un ascenseur de l'espace sera testé en septembre

Dans quelques années, il sera possible de "monter" vers les étoiles. Le concept de l'ascenseur spatial sera testé le mardi 11 septembre par des chercheurs japonais.

Les capsules de l'ascenseur feront l'aller-retour entre la Terre et le port géostationnaire
Les capsules de l'ascenseur feront l'aller-retour entre la Terre et le port géostationnaire
Crédit : capture d'écran @Obayashi
Leia Hoarau

L'ascenseur spatial sera-t-il une réalité ? Des scientifiques japonais commenceront mardi 11 septembre, les tests d'un ascenseur reliant la Terre et une station spatiale. Cette expérience originale sera la première à tester le mouvement de l'ascenseur dans l'espace. 

L'université Shizuoka, l'entreprise de construction Obayashi Corporation et d'autres institutions se sont regroupées dans la cadre du projet (un peu fou) d'un ascenseur spatial, dont les tests préliminaires, en version miniature, seront engagés au cours du mois de septembre

La fusée qui transportera le matériel nécessaire à l'expérience (dont les câbles), devrait décoller de la base de Tanegashima (Japon) le 11 septembre prochain. Malgré cette mise en application prochaine, beaucoup de détails restent encore à éclaircir : comment transporter de l'électricité dans l'espace ? Comment éviter les collisions de l'ascenseur avec des débris spatiaux ou des météorites ? 

Un câble long de 96.000 km

Deux petits satellites rectangulaires de 6 centimètres de long, reliés par un câble de 10 mètres, seront envoyés vers la station spatiale internationale, à l'aide d'un container motorisé, qui simulera le rôle de l'ascenseur durant le trajet. À terme, l'ascenseur devrait être capable de tracter 100 tonnes

À lire aussi

Le câble, composé de nanotubes de carbone (un matériau vingt fois plus résistant que l'acier), sera long de 96.000 km. Le trajet mènera à un port géostationnaire située à "seulement" 36.000 km, le reste du câble permettant un effet contre-poids (d'environ 12.500 tonnes). Avec une vitesse estimée à 200 km/h, l'ascenseur devrait mettre un peu plus de 6 jours pour atteindre le port au départ de la Terre. 

Réduire les coûts de ravitaillement

La mise en service de ce système est espérée pour 2050, où des touristes pourront être accueillis sur la base géostationnaire. Mais avant de viser le tourisme spatial, cet ascenseur permettra surtout de réduire les coûts de voyage et de ravitaillement des astronautes et du matériel vers la station spatiale internationale. Le coût actuel de l'envoi d'un kg de matériel expédié dans l'espace, de 22.000 dollars, pourrait ainsi être réduit à seulement 200 dollars

Le port géostationnaire sera situé à 36.000 km de la Terre
Le port géostationnaire sera situé à 36.000 km de la Terre
Crédit : capture d'écran @Obayashi
Le port géostationnaire sera situé à 36.000 km de la Terre
Les capsules de l'ascenseur feront l'aller-retour entre la Terre et le port géostationnaire
Le port géostationnaire sera fourni de capsules de vie qui serviront notamment de "gare"
Vue de l'intérieur des capsules de vie du port géostationnaire
Le port géostationnaire sera situé à 36.000 km de la Terre Crédits : capture d'écran @Obayashi
Les capsules de l'ascenseur feront l'aller-retour entre la Terre et le port géostationnaire Crédits : capture d'écran @Obayashi
Le port géostationnaire sera fourni de capsules de vie qui serviront notamment de "gare" Crédits : capture d'écran @Obayashi
Vue de l'intérieur des capsules de vie du port géostationnaire Crédits : capture d'écran @Obayashi
1/1
La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/