1. Accueil
  2. Actu
  3. Tech
  4. Homo naledi : pourquoi on n'arrive pas à dater précisément les ossements
1 min de lecture

Homo naledi : pourquoi on n'arrive pas à dater précisément les ossements

REPLAY - Une ancienne espèce humaine jusqu'alors inconnue a été mise au jour dans une grotte d'Afrique du Sud. Elle aurait vécu il y a 4 à 2 millions d'années. Une fourchette assez large...

Cyprien Cini
Cyprien Cini
Crédit : Maxime Villalonga
Homo naledi : pourquoi on n'arrive pas à dater précisément les ossements
01:41
Cyprien Cini & Loïc Farge

La première méthode à laquelle on pense pour dater des ossements ou des objets est celle du carbone 14. En analysant son taux dans un organisme, on arrive très précisément à le dater. Le problème avec cette technique, c'est que l'on ne peut pas aller au-delà de 50.000 ans. Or les ossements retrouvés en Afrique du Sud sont beaucoup plus anciens. L'autre méthode, simple et rapide, c'est la typologie. En analysant la forme d'un objet et la technique de fabrication, et en comparant à des objets déjà datés, on arrive à savoir à quelle époque il a été utilisé. Sauf que dans cette grotte, aucun objet n'a été retrouvé. C'est l'analyse du squelette de l'Homo naledi qui a permis de livrer un semblant de date. 

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/