1. Accueil
  2. Actu
  3. Sciences et Tech
  4. Google pourrait s'associer à la Chine et lancer une boutique d'applications en ligne
1 min de lecture

Google pourrait s'associer à la Chine et lancer une boutique d'applications en ligne

Google serait en train de préparer le lancement d'une boutique d'applications en ligne. Une collaboration inédite avec la Chine, pays où le géant de l'Internet est censuré.

Le siège de Google à Mountain View en Californie
Le siège de Google à Mountain View en Californie
Crédit : SUSANA BATES / AFP
Arièle Bonte
Journaliste

Le géant internet américain Google est en discussions avec les autorités chinoises et des fabricants locaux de smartphones, selon le Wall Street Journal. Son objectif : lancer une boutique d'applications en ligne pour les appareils utilisant son système d'exploitation Android.

Cette nouveauté pourrait alors permettre à Google de revenir en Chine. L'entreprise américaine avait en effet quitté le continent chinois pour Hong-Kong en 2010, en dénonçant notamment la censure. Beaucoup de ses services, dont la messagerie Gmail, sont par exemple bloqués dans le pays.  

Pour une version chinoise d'Android licenciée par Google

Android est aujourd'hui le système d'exploitation pour smartphone le plus répandu dans le monde. Il est utilisé par de nombreux fabricants, dont des chinois. Il n'y a toutefois pas de version d'Android licenciée par Google aujourd'hui en Chine. Les fabricants comme Xiaomi ont créé leur propre version du logiciel, tandis que des acteurs internet, comme Baidu, proposent leurs propres boutiques d'applications. Ces dernières ne rapportent alors pas de revenus à Google, explique le Wall Street Journal

Le groupe américain voudrait remédier à cette situation avec une version de sa boutique en ligne Google Play. Elle inclurait alors seulement des applications et des services approuvés par le gouvernement chinois. Le tout serait déjà pré-installé sur les nouveaux smartphones vendus dans le pays avec cette fois, une version d'Android licenciée par Google. 

À lire aussi

Les travaux sur ce projet durent depuis plus d'un an. Une source du Wall Street Journal espère que les nouveaux téléphones soient disponibles d'ici la fin d'année. Google n'a toutefois pas encore confirmé ces déclarations.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/