1. Accueil
  2. Actu
  3. Tech
  4. Google lance son "Lady day" après la remarque sexiste d'un actionnaire
1 min de lecture

Google lance son "Lady day" après la remarque sexiste d'un actionnaire

La multinationale américaine a renommé deux jours de l'année en "Lady Day", dédiés aux femmes de l'entreprise.

Les locaux de Google (illustration)
Les locaux de Google (illustration)
Crédit : SUSANA BATES / AFP
Maxime Magnier

Tout commence par une remarque apparemment anodine. Lors de la réunion annuelle des actionnaires de Google, un investisseur a voulu interroger Ruth Porat, directrice financière de la firme de Montain View. L'homme a alors adressé sa question "à la demoiselle de la direction financière" avant de s'entretenir avec "Mr. Drummond" qu'il appela simplement par son nom.

Non contente de cette différence de dénomination, une autre actionnaire a alors rectifié le tir, soulignant que Ruth Porat était bien "directrice financière" et pas autre chose. Face à cette inéquité, des collaboratrices au sein de Google ont dès lors décidé d'afficher au grand jour ce type de disparités au cours du "Lady Day" décrété pour les journées du 16 et 17 juin.

Pour ajouter au symbole de cette événement, une employé a même eu l'idée que chaque femme de la multinationale appose au devant de sa signature "la demoiselle" et un logo a même été créé pour l'occasion. Le mouvement a également été suivi par près de 800 salariés issus de 20 pays différents et parmi lesquels figurent des hommes. Ceux-ci représentent d'ailleurs 70% des employés de Google.

Enfin, le succès s'est aussi étendu aux réseaux sociaux, comme LinkedIn, qui encourage ses utilisateurs à modifier le titre de leur fonction pour soutenir le mouvement. 

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire