1 min de lecture Sciences

Exoplanètes potentiellement habitables : "Je n'irais pas là-bas", avertit un astrophysicien

REPLAY / INVITÉ RTL - Ces trois corps célestes ont été découverts en orbite d'une petite étoile à 40 années-lumière de la Terre. L'analyse de Christophe Galfard.

Yves Calvi_ 3 Minutes pour Comprendre La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Exoplanètes potentiellement habitables : "Je n'irais pas là-bas", avertit un astrophysicien Crédit Image : L. Calcada/AP/SIPA | Crédit Média : Yves Calvi | Durée : | Date : La page de l'émission
Calvi-245x300
Yves Calvi et Loïc Farge

Une équipe internationale de chercheurs, menée par Michaël Gillon de l'université belge de Liège, a débusqué un trois d'exoplanètes "potentiellement habitables" à environ 39 années-lumière de la Terre, donc une distance "proche" de chez nous en espace astronomique. Que pouvons-nous espérer y trouver ? "Pour qu'on puisse avoir de la vie telle que nous la connaissons, une planète ne peut pas être n'importe où autour de son étoile", avertit l'astrophysicien Christophe Galfard. Si elle est beaucoup trop près, il y fait beaucoup trop chaud, la surface est "complètement cramée", et il ne peut donc y avoir d'eau liquide à la surface. Si elle est trop loin, elle est gelée. La bonne zone est donc la zone dite "habitable".

"Cela fait une vingtaine d'années qu'on connaît l'existence des exoplanètes", précise notre docteur en physique théorique. "Depuis on en a détecté environ 2.000 dont on est sûr, 6.000 dont on n'est pas sûr, et une trentaine qui pourraient abriter de la vie et être habitables", ajoute-t-il. Pourra-t-on aller un jour sur les trois astres découverts dernièrement. "Cela vous dirait ? Moi je n'irais pas", avertit Christophe Galfard. "On n'est pas certain qu'elles soient pile dans la zone habitable", justifie-t-il. "Ensuite, elles sont suffisamment proches de leur étoile pour finalement ne pas tourner sur elles-mêmes, un peu comme la Lune autour de la Terre", ajoute-t-il.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Sciences Espace
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants