1. Accueil
  2. Actu
  3. Tech
  4. Energy Observer, le bateau du futur à hydrogène
1 min de lecture

Energy Observer, le bateau du futur à hydrogène

REPLAY - Après l'avion solaire Solar Impulse, voilà Energy Observer. Ce catamaran, entièrement autonome en énergie, s’apprête à parcourir le monde.

Le catamaran à hydrogène Energy Observer se prépare à son tour du monde
Le catamaran à hydrogène Energy Observer se prépare à son tour du monde
Crédit : Energy Observer / Pierrick Contin
Energy Observer, le bateau du futur à hydrogène
01:45
Energy Observer, le bateau du futur à hydrogène
01:47
Virginie Garin

Il existe déjà des bateaux à voile ou solaire. Mais quand il n'y a pas de vent ou pas de soleil, qu'est-ce qu'on fait ? Le bateau Energy Observer pourra naviguer par tous les temps sans aucune goutte de gazole. Il y aura à bord plusieurs sources d'énergies, toutes renouvelables. C'est un catamaran qui d'abord va utiliser le vent. Il est équipé de deux éoliennes et d'une voile de traction, comme un cerf-volant, qu'il va déployer par grand vent.

Il pourra se déplacer grâce au soleil, avec un moteur alimenté par des panneaux solaires, et grâce à l'eau de mer. Il a une pile qui fonctionne avec de l'hydrogène, qu'il va produire à bord. Pour faire de l'hydrogène, il faut de l'eau (dans la mer ça ne manque pas, il faut juste la désaliniser). Ensuite, il faut faire une électrolyse. Là, on utilise soit l'énergie solaire, soit celle du vent. On produit du gaz.

Energy Observer est en construction à Saint-Malo. Sa maquette en 3D est présentée ce mercredi 11 janvier à Paris par ses inventeurs, les navigateurs Victorien Erussard et Jérôme Delafosse, qui devraient commencer par un tour de France au printemps, puis un tour du monde. Comme pour l'avion solaire, au deal de l'exploit et de l'aventure, le but est de tester et de faire avancer toutes ces technologies : des énergies propres.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/