1 min de lecture Info

Sages-femmes en grève : "Elles n'étaient pas reconnues à leur juste valeur", admet Marisol Touraine

INVITÉE RTL - Marisol Touraine a promis un nouveau statut aux sages-femmes, en grève depuis octobre. La ministre de la Santé a promis "une revalorisation salariale."

Manifestation de sages-femmes à Paris le 16 décembre 2013.
Manifestation de sages-femmes à Paris le 16 décembre 2013. Crédit : AFP / JACQUES DEMARTHON
micro générique
La rédaction numérique de RTL

"Je propose un statut médical de sages-femmes", a déclaré mardi 4 mars Marisol Touraine, alors que celles-ci sont en grève depuis le mois d'octobre.

"Il s'agit de les rendre visibles,
a assuré la ministre de la Santé. C'est vrai que les sages-femmes n'étaient pas reconnues à leur juste valeur." Ces dernières pourront désormais "diriger des unités, être évaluer par des professions médicales, ce qui va leur permettre d'avoir une pleine maitrise de leur carrière", a ajouté Marisol Touraine. "Cela passera par une revalorisation salariale", a-t-elle promis.

Les sages-femmes pas convaincues

Le collectif des sages-femmes s'est dit "en colère" après l'annonce par la ministre de la Santé, de la création d'"un statut médical des sages-femmes des hôpitaux qui s'inscrira au sein de la Fonction publique hospitalière".

Le mouvement continue

Caroline Raquin, présidente du collectif des sages-femmes
Partager la citation

Le collectif a annoncé la poursuite de ses actions. "On est très en colère, dépité. Le mouvement continue", a lancé Caroline Raquin, présidente du syndicat de sages-femmes ONSSF et membre du collectif qui réclame notamment de pouvoir quitter la fonction publique.

>
Sages-femmes en grève : "Elles n'étaient pas reconnues à leur juste valeur", admet Marisol Touraine Crédit Image : dailymotion | Crédit Média : Bernard Poirette | Date :
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Info Marisol touraine Politique
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants