2 min de lecture Christian Estrosi

Zyed et Bouna : "délinquants", "excès de vitesse"... Le dérapage de Christian Estrosi

Les termes utilisés par Christian Estrosi à propos de Zyed et Bouna, "délinquants", "excès de vitesse", à l'antenne d'"iTélé" laissent à penser que le député-maire UMP de Nice confond avec les incidents de Villiers-le-Bel, survenus deux ans plus tard que l'affaire de Clichy-sous-Bois.

Christian Estrosi le 16 janvier 2015. (archives)
Christian Estrosi le 16 janvier 2015. (archives) Crédit : KENZO TRIBOUILLARD / AFP
studio-rtl
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Il semblerait bien que Christian Estrosi se soit emmêlé les pinceaux. Se réjouissant de la relaxe des deux policiers poursuivis pour non-assistance à personne en danger après la mort des deux jeunes Zyed et Bouna en 2005 à Clichy-sous-Bois, le député UMP a estimé ce mardi 19 mai sur i-TÉLÉ que "les familles n'ont qu'à éduquer leurs enfants et faire en sorte qu'ils ne soient pas des délinquants."

"Malheureusement, ça s'est terminé par un évènement extrêmement triste, la disparition d'un enfant et je comprends qu'une famille puisse être triste. Mais en même temps si l'État, de droite comme de gauche, fait son devoir pour que nous fassions disparaître ces cités de non-droit et qu'il y ait dans notre pays une éducation qui ne conduise pas à de tels comportements, on évitera ces drames" a continué le maire de Nice. Mais de quoi parle-t-il ?

Un excès de vitesse...à pied ?

C'est certainement la question que devait se poser le journaliste qui lui a objecté qu'il n'y avait "aucune preuve" que Bouna Traoré, 15 ans, et Zyed Benna, 17 ans, étaient des délinquants. "Mais de quoi parlez-vous? Ils étaient bien en excès de vitesse" a alors répondu Christian Estrosi. "La justice a tranché, elle a donné raison aux policiers", a-t-il martelé. Étant donné que les deux jeunes victimes se sont enfuis à pied à la vue des policiers le 27 octobre 2005, avant de se réfugier dans un transformateur EDF, où ils se sont mortellement électrocutés, il y a fort à parier que l'élu UMP confond cette affaire avec celle de Villiers-le-Bel, survenu en 2007.

Le 25 novembre 2007, dans cette commune du Val-d'Oise une voiture de police renversait deux jeunes hommes qui roulaient à vive allure sur leur moto-cross et sans casques. Un accident qui avait été fatal à Moushin Sehhouli, 15 ans, et Laramy Samoura, 16 ans et qui avait provoqué de violentes émeutes durant deux jours. Tout comme la mort de Zyed et Bouna, qui avait déclenché trois semaines d'échauffourées, les plus graves dans l'histoire des banlieues françaises. Le gouvernement de l'époque dirigé par Dominique de Villepin, avec Nicolas Sarkozy à l'Intérieur et dont Christian Estrosi était le secrétaire d'État, avait déclaré l'état d'urgence.

Un malentendu dont ce dernier ne s'est visiblement pas rendu compte lors de son passage sur i-TÉLÉ. "Dix ans que ces malheureux policiers sont mis en examen. Ils sont relaxés aujourd'hui. On ne peut pas le 11 janvier dernier défiler dans les rues de France pour la première fois en applaudissant les policiers, les forces de l'ordre et les forces de sécurité intérieure, et en même temps les traîner dans la boue surtout lorsqu'ils vont à la reconquête de territoires perdus de la République", a-t-il continué.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Christian Estrosi Clichy-sous-bois Faits divers
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7778408773
Zyed et Bouna : "délinquants", "excès de vitesse"... Le dérapage de Christian Estrosi
Zyed et Bouna : "délinquants", "excès de vitesse"... Le dérapage de Christian Estrosi
Les termes utilisés par Christian Estrosi à propos de Zyed et Bouna, "délinquants", "excès de vitesse", à l'antenne d'"iTélé" laissent à penser que le député-maire UMP de Nice confond avec les incidents de Villiers-le-Bel, survenus deux ans plus tard que l'affaire de Clichy-sous-Bois.
https://www.rtl.fr/actu/politique/zyed-et-bouna-delinquants-exces-de-vitesse-les-approximations-de-christian-estrosi-7778408773
2015-05-19 11:25:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/EvKZ7iqrxdNnMu7lrS9eig/330v220-2/online/image/2015/0215/7776610571_estrosi.jpg