1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Xavier Bertrand veut la prison systématique pour ceux qui reviennent du jihad
1 min de lecture

Xavier Bertrand veut la prison systématique pour ceux qui reviennent du jihad

Le député-maire de Saint-Quentin souhaite la prison pour ceux qui reviennent de l'"entraînement au jihad".

Xavier Bertrand.
Xavier Bertrand.
Crédit : BERTRAND GUAY / AFP
La rédaction numérique de RTL & AFP

Xavier Bertrand a demandé mardi sur France 3 la prison pour ceux qui reviennent de l'"entraînement au jihad".

"Il nous faut des mesures fortes claires, efficaces, pour protéger les Français, des mesures de renforcement de la sécurité, de lutte contre le terrorisme", a-t-il dit.

"Ceux qui vont faire le jihad doivent savoir qu'ils ne pourront pas revenir ou alors ça sera la prison. Je suis pour une présomption de culpabilité: celui qui part à l'étranger pour s'entraîner pour faire le jihad, il n'aura pas la possibilité de retour sinon en prison. Je sais que c'est dur", a reconnu le député-maire de Saint-Quentin (Aisne).

"Eviter la contagion" en prison

"Il y a ensuite ceux qui sont là, un millier dit le gouvernement: il faut les harceler, les débusquer, les mettre hors d'état de nuire", a demandé Xavier Bertrand.

À lire aussi

Pour les prisons, il faut "avoir plus de place", mais aussi "éviter la contagion qu'il y a en prison, la contagion du jihadisme, éviter la possibilité de faire de nouvelles recrues". Comment faire ? "Encellulement individuel, unités spéciales ou prisons spéciales, il faut savoir ce que l'on veut", a aussi demandé l'ancien ministre de la Santé.

"C'est leur liberté à ces jihadistes ou la nôtre, alors c'est la nôtre", a insisté M. Bertrand.

Alors que certains évoquent un 'Patriot act', pour M. Bertrand, ce texte américain controversé, y compris aux Etats-Unis, conduit à "savoir ce que vous faites avec votre compte en banque: c'est pas le sujet."

Une personne soupçonnée de jihadisme doit être "écoutée, surveillée"

Il s'est dit favorable "par contre" à ce que "pour quelqu'un soupçonné de terrorisme, et tous ses proches, puissent être écoutés, surveillés, sans réserve, mais uniquement ceux qui sont capables de faire de tels actes."

Pour lui, "nous pouvons renforcer le niveau de sécurité de notre pays sans pour autant changer de système politique. Ça veut dire beaucoup plus de fermeté et ne pas avoir peur."

Xavier Bertrand a aussi salué la gestion de la crise par François Hollande qui "a été à la hauteur de la fonction présidentielle, à la hauteur des circonstances, chacun doit le reconnaître."

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/