1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. "Welcome to New York" : Anne Sinclair, "dégoûtée", ne portera pas plainte
2 min de lecture

"Welcome to New York" : Anne Sinclair, "dégoûtée", ne portera pas plainte

La journaliste, en couple avec Dominique Strauss-Kahn au moment de l'affaire du Sofitel, se refuse à poursuivre en justice les auteurs du film "Welcome to New York". Une oeuvre qu'elle est loin d'avoir appréciée.

Anne Sinclair dans "Un jour un destin" diffusé mardi 22 avril
Anne Sinclair dans "Un jour un destin" diffusé mardi 22 avril
Crédit : Benjamin DECOIN / FTV
La rédaction numérique de RTL & AFP

Anne Sinclair, ancienne épouse de Dominique Strauss-Kahn, a exprimé le "dégoût" que lui inspire le film Welcome to New York inspiré de l'affaire du Sofitel. La journaliste a toutefois indiqué qu'elle ne porterait pas plainte.

"Comme le personnage de Simone dans le film Welcome to New York prétend me représenter, je veux seulement dire ici mon dégoût (...) Je ne ferai pas à MM. Ferrara et Maraval le plaisir de les attaquer en justice (...) Je n'attaque pas la saleté, je la vomis", déclare-t-elle sur l'Huffington Post, qu'elle dirige.

"Dégoût"

Anne Sinclair dénonce un film "où l'exhibition permanente du corps de Gérard Depardieu, présentée comme une audace, donne en fait le haut le cœur".

Je n'attaque pas la saleté, je la vomis.

Anne Sinclair

"Dégoût" aussi "des dialogues minables et grotesques", "de la façon dont" le réalisateur Abel Ferrara "représente les femmes, ce qui doit illustrer ses propres pulsions".

À lire aussi

L'ex-femme de DSK poursuit en indiquant que les "allusions à (sa) famille pendant la guerre sont proprement dégradantes et diffamatoires". "Elles disent le contraire de ce qui fut. Mon grand-père a dû fuir les nazis et a été déchu de sa nationalité française par le gouvernement de Vichy. Mon père a rejoint la France Libre et a combattu jusqu'à la Libération", assure-t-elle.

Des attaques "clairement antisémites"

"Dire autre chose relève de la calomnie. Je ne pensais pas avoir à défendre aujourd'hui leur mémoire devant des attaques aussi clairement antisémites, motivées chez le réalisateur sans doute par ses propres problèmes et chez le producteur par son goût du profit."

"Welcome to New York", le film d'Abel Ferrara, inspiré de l'affaire DSK, avec Gérard Depardieu et Jacqueline Bisset, a été projeté samedi soir en première mondiale à Cannes. Le film est également achetable depuis samedi soir sur plusieurs plateformes internet.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/