2 min de lecture Nadine Morano

VIDÉO - Nadine Morano compare la Gare du Nord à l'Afrique dans "Le Supplément"

L'ancienne ministre a déclenché une nouvelle polémique sur les réseaux sociaux après avoir comparé la gare du Nord à l'Afrique sur le plateau du "Supplément" de Canal + ce dimanche 22 mai.

Nadine Morano, eurodéputée et membre du parti Les Républicains
Nadine Morano, eurodéputée et membre du parti Les Républicains Crédit : VASILY MAXIMOV / AFP
Anne-Sophie Blot
Anne-Sophie Blot

Voilà encore une petite phrase de Nadine Morano qui fait scandale. Invitée du plateau du Supplément ce dimanche sur Canal +, la candidate à la primaire de droite a estimé que la gare du Nord ressemblait aujourd'hui plus à l'Afrique qu'à la France.
Dans un sujet consacré à l'eurodéputée, cette dernière évoque ses souvenirs dans ce quartier parisien. Et dérape en évoquant ce qu'il est devenu, à ses yeux, aujourd'hui. "Dans le quartier où j'ai grandi, il y avait quatre familles africaines, quatre. Dont une est restée ma meilleure amie. Quand vous retournez dans ce quartier, regardez la Gare du Nord, on n'a plus l'impression d'être en France, on a l'impression d'être en Afrique", s'emporte Nadine Morano.

La population n'est plus du tout la même

Nadine Morano
Partager la citation

Interrogée en plateau par Ali Baddou et son équipe, l'ancienne ministre insiste : "Quand vous arrivez Gare du Nord, je vous laisse juger par vous même". "Et je laisse juger aussi tous ceux qui viennent, de regarder pourquoi il y a dans ce quartier une concentration d'une population, dont on voit bien que c'est une population immigrée, dont on voit bien que c'est une population qui est concentrée dans ces quartiers, comme vous avez plein de ghetto en France", continue-t-elle.

Pour renforcer sa crédibilité, l'ancienne députée de Meurthe-et-Moselle affirme être allée à la rencontre des habitants du quartier. "Je suis allée Gare du Nord, et ça m'a intéressée. Une fois, je suis descendue du taxi, et j'ai remonté à pied, pour discuter avec ces personnes. J'ai noté que la grande majorité de ces personnes qui étaient dans le quartier de la Gare du Nord étaient des personnes d'origine africaine, et pour beaucoup d'entre elles, n'avaient pas d'emploi." 

Adepte des sorties polémiques, Nadine Morano ajoute : "Mais je n'ai pas besoin d'aller Gare du Nord pour voir ce qu'il se passe (en France). Je vois bien que dans le quartier où j'ai grandi (le quartier du Haut-du-Lièvre, à Nancy, NDLR), la population n'est plus du tout la même".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Nadine Morano Les Républicains Canal+
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants