1 min de lecture Manuel Valls

Valls quitte Beauvau "avec un pincement au coeur" et "confiance" en Cazeneuve

Manuel Valls quitte le ministère de l'Intérieur "avec un pincement au coeur", a-t-il déclaré mercredi lors de la passation des pouvoirs avec son successeur Bernard Cazeneuve, "choix" du chef de l'Etat, à qui il a dit sa "grande confiance".

Manuel Valls et Bernard Cazeneuve le 2 avril 2014 lors de la passation de pouvoir.
Manuel Valls et Bernard Cazeneuve le 2 avril 2014 lors de la passation de pouvoir.
studio-rtl
La rédaction numérique de RTL
et AFP

C'est "avec un pincement au coeur" et un "goût d'inachevé" que Manuel Valls quitte le ministère de l'Intérieur. Mais Manuel Valls n'a pas manqué de dire, mercredi, lors de la passation des pouvoirs avec son successeur Bernard Cazeneuve, sa "grande confiance" dans cet homme, "choix" du chef de l'Etat et qui aura un "autre style". 

"Il y a eu des résultats", a-t-il ajouté, évoquant les zones de sécurité prioritaires (ZSP) ou la lutte contre les cambriolages. "Il y a cette exigence d'être à la hauteur", a-t-il ajouté, précisant vouloir poursuivre les réformes engagées sur le renseignement, les ZSP et la future loi sur l'immigration et l'asile qui sera discutée au Parlement.

Visiblement ému

"Ce ministère est celui de l'ordre républicain" avec "des hommes et des femmes qui ont le soutien des Français", a-t-il souligné. "C'est le ministère de l'Etat, vous qui êtes un républicain", a-t-il aussi dit à son successeur, "bonne chance dans ces fonctions éprouvantes, je ne doute pas que vous serez fier".

À lire aussi
Manuel Valls sur RTL société
Antisémitisme chez les "gilets jaunes" : Valls "aurait interdit des manifestations"

Le nouveau ministre de l'Intérieur, qui doit se déplacer sur le terrain mercredi soir en région parisienne et qui a rencontré avec M. Valls les principaux responsables des forces de l'ordre, a déclaré que celui-ci lui avait donné "le goût de ce ministère" qu'il a "porté haut" et "incarné avec beaucoup de panache". Le Premier ministre, visiblement ému, est reparti sous les applaudissements des personnels et responsables de Beauvau présents à cette passation.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Manuel Valls Gouvernement Info
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7770907929
Valls quitte Beauvau "avec un pincement au coeur" et "confiance" en Cazeneuve
Valls quitte Beauvau "avec un pincement au coeur" et "confiance" en Cazeneuve
Manuel Valls quitte le ministère de l'Intérieur "avec un pincement au coeur", a-t-il déclaré mercredi lors de la passation des pouvoirs avec son successeur Bernard Cazeneuve, "choix" du chef de l'Etat, à qui il a dit sa "grande confiance".
https://www.rtl.fr/actu/politique/valls-quitte-beauvau-avec-un-pincement-au-coeur-et-confiance-en-cazeneuve-7770907929
2014-04-02 19:44:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/jtoe-CqiTWRwu2Jkk0r5Yw/330v220-2/online/image/2014/0402/7770908185_manuel-valls-et-bernard-cazeneuve-le-2-avril-2014-lors-de-la-passation-de-pouvoir.jpg