1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Valérie Pécresse veut pouvoir contrôler l'identité des fraudeurs des transports
1 min de lecture

Valérie Pécresse veut pouvoir contrôler l'identité des fraudeurs des transports

REPLAY - La candidate UMP aux régionales en Île-de-France souhaite la "tolérance zéro" contre les fraudeurs dans les transports.

Valérie Pécresse à Rouez-en-Champagne, le 27 août 2014
Valérie Pécresse à Rouez-en-Champagne, le 27 août 2014
Crédit : JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP
Valérie Pécresse veut pouvoir contrôler l'identité des fraudeurs des transports
00:53
Valentin Chatelier

Valérie Pécresse a vivement dénoncé au micro de RTLla fraude dans les transports, ce mardi 26 mai. "500 millions d'euros, à peu près, de fraudes par an" résume-t-elle. Un chiffre très approximatif, puisqu'elle parlait le 10 mai de "200 à 400 millions d'euros". En réalité, ce serait aux alentours de 400 millions, révèle Le Monde : 300 pour la SNCF et 90 pour la RATP. Un chiffre "relativement stable d'une année sur l'autre", comme l'indiquait le ministre des transports Frédéric Cuvilier, en 2013.

L'idée n'est pas de contrôler toutes les identités dans les transports

Valérie Pécresse

Face à ces fraudes, la candidate UMP aux régionales dépose une proposition de loi "tolérance zéro" sur la fraude dans les transports. "L'idée n'est pas de contrôler toutes les identités dans les transports, c'est de permettre, lorsqu'on a pas de ticket valide, de se voir demander un papier d'identité" résume la députée. Et pour celui qui n'en aurait pas, l'objectif est de pouvoir le remettre soit à la police des transports, soit à la police nationale. L'intéressé pourrait alors être retenu quatre heures, le temps d'une vérification d'identité

Cela permettrait de palier au faible taux de recouvrement des amendes, inférieur à 10% selon Valérie Pécresse. Les usagers n'étant pas obligé de présenter une pièce d'identité, beaucoup donnent un faux nom et une fausse adresse.

Mais à l'heure actuelle, rien n'oblige à avoir une carte d'identité en France, rappelle Le Monde. Par ailleurs, les autorités de police sont les seules à pouvoir effectuer un contrôle d'identité, selon le code de procédure pénale.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/