1 min de lecture Portable

Un élevage de poules vendéen pointé du doigt par l'association L214

RTL - Les sujets du jour : Un élevage de poules vendéen pointé du doigt par l'association L214 ; La question du redoublement à l'école ; Faut-il sanctionner plus durement l'utilisation du téléphone portable au volant ? ; Les mauvaises pratiques de démarchage de certains fournisseurs de gaz et d'électricité.

Les poules sont entassés dans un abattoir en Vendée.
Les poules sont entassés dans un abattoir en Vendée. Crédit : L214
AFP avec Vincent Parizot et Christelle Rebière

L'association L214, qui milite contre la maltraitance animale et la consommation de viande, a épinglé aujourd'hui un élevage de poules en batterie situé en Vendée, interpellant le groupe agroalimentaire Panzani, client selon elle de cet élevage et annonçant le dépôt d'une plainte devant la justice. 

Dans une vidéo qu'elle indique avoir tournée ce mois-ci, L214 diffuse des images d'un élevage, qui appartient, selon l'association, aux Oeufs Geslin, dans la commune de Chauché (Vendée), et qui "détient près de 160.000 poules en cages". 

L'association dénonce, dans le communiqué accompagnant la vidéo, "des animaux dans un état déplorable et des conditions sanitaires exécrables", des poules "extrêmement déplumées, des parasites grouillant sur les oeufs, des poules blessées dans un état dramatique, des cadavres dans les cages, bloquant la circulation des oeufs". 

"On demande au groupe Panzani de prendre ses responsabilités", a déclaré Johanne Mielcarek, une des porte-parole de L214, en exhortant le groupe agroalimentaire à "s'engager à exclure les oeufs de poules en cage de leur produits alimentaires". 

"L'association demande au groupe Panzani de cesser de s'approvisionner auprès de tout élevage de poules en batterie. Elle lance aujourd'hui une pétition et une campagne d'information publique interpellant le n°1 des pâtes alimentaires en France", indique L214 dans son communiqué. 

L'élevage incriminé présente, selon l'association, "des non-conformités avec la réglementation imposant certains aménagements dans les cages, comme la présence de litières". 

L214 a annoncé en conséquence porter plainte contre l'élevage "pour maltraitance" auprès du tribunal de grande instance de La Roche-sur-Yon et compte interpeller le fabricant de pâtes Panzani en organisant un rassemblement ce soir à Paris. 

À lire aussi
Jean-Michel Blanquer est l'invité de RTL le 31 août 2018 éducation nationale
Portables interdits au collège : "Il faut protéger les enfants", justifie Blanquer
La rédaction vous recommande

Faut-il sanctionner plus durement l'utilisation du téléphone portable au volant

Faut-il sanctionner plus durement l'utilisation du téléphone portable au volant RTL vous invite à répondre à la question du jour. 

Faut-il sanctionner plus durement l’utilisation du téléphone portable au volant ?
Nombre de votes : 7309 *Sondage à valeur non scientifique
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Portable Permis de conduire Prévention routière
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7788764379
Un élevage de poules vendéen pointé du doigt par l'association L214
Un élevage de poules vendéen pointé du doigt par l'association L214
RTL - Les sujets du jour : Un élevage de poules vendéen pointé du doigt par l'association L214 ; La question du redoublement à l'école ; Faut-il sanctionner plus durement l'utilisation du téléphone portable au volant ? ; Les mauvaises pratiques de démarchage de certains fournisseurs de gaz et d'électricité.
https://www.rtl.fr/actu/politique/un-elevage-de-poules-vendeen-pointe-du-doigt-par-l-association-l214-7788764379
2017-05-30 11:47:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/e0tj3hTyFfkQJkNkxjU8Mg/330v220-2/online/image/2017/0530/7788761342_les-poules-sont-entasses-dans-un-abattoir-en-vendee.JPG