2 min de lecture Médias

TF1 reconduit Patrick Buisson à la tête de la chaîne "Histoire"

Malgré le scandale des enregistrements, l'ancien conseiller de Nicolas Sarkozy reste directeur général de la chaîne thématique encore un an au moins.

Patrick Buisson le 15 octobre 2012 à Paris (archive).
Patrick Buisson le 15 octobre 2012 à Paris (archive). Crédit : MIGUEL MEDINA / AFP
Nicolas Marischaël avec sa famille dans son atelier-boutique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Malgré le scandale des enregistrements, Patrick Buisson a toujours la confiance de TF1. Le groupe a en effet renouvelé son mandat de directeur général de la chaîne Histoire, révèle BFM Business ce vendredi 12 juin. La chaîne économique s'est procuré un document qui en atteste. Patrick Buisson restera à la tête d'Histoire au moins un an de plus, comme l'avaient déjà avancé Atlantico et Challenges.

Pourtant, l'ancien directeur de la rédaction de l'hebdomadaire d'extrême droite Minute entretiendrait des rapports exécrables avec le PDG de TF1 Nonce Paolini, selon Le mauvais génie, la biographie au vitriol signée des journalistes Ariane Chemin et Vanessa Schneider. Des salariés du groupe "confirment" ces mauvaises relations, assure BFM Business.

Des enregistrements de Martin Bouygues

Surtout, le nom de Patrick Buisson est entaché depuis que l'enregistrement de ses conversations avec de nombreuses personnalités, au premier rang desquelles Nicolas Sarkozy, ont été révélés. Après cette affaire, TF1 a envisagé de le révoquer, comme l'écrivait alors L'Obs.  

Mais c'est justement cette habitude qui pourrait lui avoir permis de sauver son poste. Car, comme l'affirmait l'hebdomadaire, Patrick Buisson "sait beaucoup de choses" sur Martin Bouygues, le propriétaire de TF1, et Nonce Paolini. Selon Le Monde, "il se vantait d'avoir enregistré des conversations à TF1 et détenir notamment des enregistrements de Martin Bouygues". 

À la tête de la chaîne pour encore 4 ans ?

À lire aussi
Des manifestants contre le projet de loi "Sécurité globale", à Toulouse le 17 novembre tribune
Nous n’accréditerons pas nos journalistes pour couvrir les manifestations

Interrogé par L'Obs au moment du scandale des écoutes, Martin Bouygues avait répondu que Patrick Buisson partirait à la retraite fin 2014. Aujourd'hui, le discours a changé. La porte-parole de la Une explique à BFM Business : "Patrick Buisson, qui vient d'avoir 66 ans, n'a pas atteint la limite d'âge pour exercer son mandat de directeur général. De toutes façons, le statut juridique de la chaîne Histoire, qui est une société par actions simplifiée, n'impose pas d'âge limite à son directeur général". 

Patrick Buisson pourrait donc rester à la tête de la chaîne thématique jusqu'en avril 2019. En effet, "légalement, cet encombrant salarié ne pourra apparemment être mis en retraite que lorsqu'il atteindra le nouvel âge plafond de 70 ans", explique BFM Business.

Un salaire de 10.000 euros par mois

La chaîne rappelle que, selon Le mauvais génie, "cette promotion à la tête d'Histoire (à l'automne 2007) a été demandée à Martin Bouygues par Nicolas Sarkozy lui-même". 

"Grâce à poste, Patrick Buisson dispose d'un bureau spacieux dans la tour TF1 où il vient environ un jour sur deux, ainsi que d'un salaire confortable (certains parlent de 10.000 euros par mois, chiffre démenti par TF1)", précise BFM Business

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Médias Patrick Buisson TF1
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants