1 min de lecture Polémique

Simon Veil : "Ses leçons de vie en trois conseils", par Pascal Praud

ÉDITO - Le journaliste revient sur trois citations de Simone Veil qui dévoilent une véritable éthique de l'existence.

Pascal Praud Le Praud de l'info Pascal Praud
>
Simon Veil : "Ses leçons de vie en trois conseils", par Pascal Praud Crédit Image : FRANZ CHAVAROCHE / AFP | Crédit Média : RTLnet | Date :
La page de l'émission
Les auditeurs ont la parole - Praud
Pascal Praud et Loïc Farge

"'Les erreurs ne se regrettent pas, elles s'assument', a dit d'abord Simone Veil. Pédagogie pour ceux qui avancent, leçon d'efficacité, les regrets ne servent à rien", lance Pascal Praud, pour qui il s'agit "aussi d'un précepte de rectitude assumée : reconnaître et assumer le passé, admettre ses responsabilités, noblesse et élégance". 

"'La peur ne se fuit pas, elle se surmonte', ajoute Simone Veil. Résister, agir, combattre : une morale pour tous les jours", poursuit le journaliste. "Même pas peur !", clame-t-il.

"Enfin 'L'amour ne crie pas, il se prouve', conclut celle qui vient de disparaître", cite Pascal Praud, qui reconnaît que c'est sa "phrase préférée". "N'écoutez pas ce que disent les hommes ou les femmes : ils ou elles mentent tous", traduit-t-il. "Quelqu'un vous dit 'je t'aime', c'est bien. Mais celui qui roule toute la nuit pour vous embrasser au petit-déjeuner, celui qui vous demande de vivre sous le même toit, celui-là s'engage, prouve, aime", argumente le journaliste.

"Ces phrases montrent que Simone Veil préférait l'action au discours, le geste à la parole", plaide Pascal Praud. "Sans doute pensait-elle que nous sommes ce que nous faisons. Merci pour tout, chère Simone Veil !", conclut-il.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Polémique Simone Veil Décès
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants