1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. "Si la participation augmente comme aux municipales et si le FN progresse de la même façon, on aura une extrémisation et une démocratisation"
1 min de lecture

"Si la participation augmente comme aux municipales et si le FN progresse de la même façon, on aura une extrémisation et une démocratisation"

REPLAY - Le premier tour du scrutin régional se déroulera dimanche 6 décembre. Les sondages prévoient une percée du Front National.

Alain Duhamel
Alain Duhamel
Crédit : Damien Rigondeaud
"Si la participation augmente comme aux municipales et si le FN progresse de la même facon, on aura une extrémisation et une démocratisation"
03:44
Alain Duhamel

La campagne des élections régionales aura été brève, en raison des attentats qui ont marqué Paris et le pays le 13 novembre. La première question que l'on se pose concerne d'abord la participation. "C'est là où l'on dispose le moins d'éléments fiables" précise l'éditorialiste. En 2010, le précédent scrutin régional avait révélé un taux d'abstention de 46%, "ce qui est faible" juge Alain Duhamel. Enfin lors des municipales qui ont suivi les attentats de Charlie Hebdo, la participation avait augmenté de 4 à 5 points.

Ainsi les circonstances peuvent impacter sur le taux de participation. Alain Duhamel estime que "si la barre des 50% est dépassée, on pourra alors parler de réaction démocratique". Par contre, cette mobilisation peut aussi profiter au Front National. Le parti frontiste semble assurer de prendre la tête de la course au premier tour. L'éditorialiste souligne que "s’il remporte 30% des voix au premier tour, alors oui il sera le premier parti de France", avant de préciser qu'"aux dernières régionales le FN n’avait pas la moitié du pourcentage qu’on lui attribue aujourd’hui".

Les socialistes sont sûrs d'essuyer une défaite

Alain Duhamel

Pour l'éditorialiste, le second tour sera bien sûr plus difficile, même si "les socialistes sont sûrs d’essuyer une défaite". De son côté, la droite tente de faire une razzia sur les régions, même si elle risque d'être à la traîne, face à une possible percée du Front National. Alain Duhamel conclut ainsi en affirmant que "si la participation augmente comme aux municipales et si le FN progresse de la même façon, on tendra vers une extrémisation et une démocratisation".

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/