1 min de lecture Harcèlement

Sexisme : Christine Boutin en a "vraiment marre" des ex-ministres qui dénoncent le harcèlement

Sur Twitter, l'ex-présidente du Parti chrétien-démocrate s'est notamment insurgée contre Roselyne Bachelot, Rama Yade et Elisabeth Guigou.

Christine Boutin
Christine Boutin Crédit : AFP / JEAN-SEBASTIEN EVRARD
Nicolas Bamba

Dans l'édition du 15 mai du Journal du dimanche, 17 anciennes ministres de droite et de gauche ont dénoncé le harcèlement sexuel, quelques jours après le début de l'affaire Denis Baupin et les accusations controversées sur le comportement de Michel Sapin. "L'impunité, c'est fini", clament-elles. Une prise de position qui irrite Christine Boutin.

La présidente d'honneur du parti chrétien-démocrate s'est fendue d'un tweet corrosif dans la journée de dimanche. Christine Boutin s'en est prise aux signataires de la tribune, parmi lesquelles Roselyne Bachelot, Nathalie Kosciusko-Morizet, Aurélie Filippetti ou encore Christine Lagarde. "Honte de ces anciennes ministres qui laissent entendre que les hommes sont des obsédés ! Marre vraiment marre", lance l'ex-ministre du Logement sur le réseau social.

Des réactions courroucées

Plusieurs twittos ont fustigé le message de Christine Boutin, qui assume son opinion. L'hebdomadaire Marianne rappelle qu'en février dernier, la fervente opposante au mariage pour tous avait déjà suscité une polémique quand elle avait déclaré que "les femmes ont besoin de vrais hommes et pas de guimauve féminisée". Elle précisait que "les femmes ont besoin d'un vrai homme, qui est puissant, qui a de la force" et qu'elle était "agacée de voir (...) les hommes se mettre de la crème, qu'on leur propose des produits pour avoir une peau fine..."

La dessinatrice et YouTubeuse Klaire fait Grr (@Klaire) n'a pas tardé à réagir à la nouvelle sortie de Christine Boutin. Elle lui a adressé une réponse en vidéo.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Harcèlement Christine Boutin Sexisme
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants