1 min de lecture Université d'été PS

Report de l'université d'été du Parti socialiste : Philippe Saurel, exclu du parti, propose qu'elle se tienne à Montpellier

Le maire de Montpellier a réagi à sa façon à la décision de Jean-Christophe Cambadélis qui redoute des violences.

Philippe Saurel, le maire de Montpellier
Philippe Saurel, le maire de Montpellier Crédit : AFP
Ludovic Galtier
Ludovic Galtier
Journaliste RTL

L'initiative est audacieuse et un brin ironique. Philippe Saurel, maire de Montpellier et surtout dissident socialiste depuis qu'il s'est présenté aux municipales contre le candidat soutenu par Solférino, a proposé sur Twitter à Jean-Christophe Cambadélis de délocaliser l'université d'été du Parti socialiste, dont il a été exclu, chez lui, à Montpellier. Là où Manuel Valls a été conspué lors de l'inauguration d'une nouvelle ligne de tramway le 1er juillet dernier.

Dimanche 3 juillet, le premier secrétaire du parti à la rose, a en effet décidé de "reporter" "face aux risques de violence" l'événement annuel qui devait réunir le PS et ses partenaires de la Belle Alliance populaire pour la première fois à Nantes, du 26 au 28 août. "C'est une décision que je soumettrai au Bureau national (du PS) et à la coordination de la Belle Alliance populaire. Mais pour moi, c'est définitif", a expliqué sur LCI Jean-Christophe Cambadélis, qui n'a pas directement répondu à la proposition de Philippe Saurel : "Nous verrons ce que nous ferons puisqu'il s'agit d'un report (...) C'est une situation gravissime". 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Université d'été PS Parti socialiste Jean-Christophe Cambadélis
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants