1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Régionales : Reynié candidat UDI-UMP, Lassalle et de Sarnez chefs de file du MoDem
2 min de lecture

Régionales : Reynié candidat UDI-UMP, Lassalle et de Sarnez chefs de file du MoDem

Le politologue a été choisi pour mener la liste de rassemblement de l'UDI et de l'UMP en Midi-Pyrénées/Languedoc-Roussillon.

Dominique Reynié, en 2011
Dominique Reynié, en 2011
Crédit : THOMAS SAMSON / AFP
Christophe Chafcouloff
Christophe Chafcouloff

Les contours des listes présentées par le Centre aux élections régionales du mois de décembre se précisent. Dominique Reynié a été choisi pour diriger la liste rassemblant la droite et le centre dans la nouvelle région Midi-Pyrénées/Languedoc-Roussillon, samedi à Sète (Hérault). La veille, le MoDem avait désigné ses chefs de file, parmi lesquels figurent Marielle de Sarnez et Jean Lassalle.

Reynié, symbole de l'ouverture aux non élus

Un collège de 40 élus de droite de la grande région a choisi le nouvel arrivant dans l'arène politique au terme d'un scrutin qui mettait aux prises dix candidats, dont plusieurs parlementaires. "Les élus ont pris la mesure de la nécessité d'ouvrir le monde politique à des gens non élus", s'est félicité M. Reynié, joint par téléphone. "Je suis doublement heureux : notre processus de désignation a bien fonctionné et nous ouvrons la porte à un homme issu de la société civile", a quant à lui déclaré le maire de Toulouse (UMP) Jean-Luc Moudenc.

Dominique Reynié doit encore obtenir l'aval des instances dirigeantes de l'UMP et de l'UDI, une confirmation attendue "très sereinement" par M. Moudenc. Originaire de l'Aveyron, le politologue de 54 ans n'a jamais exercé de mandat politique et dirige la Fondation pour l'innovation politique, un centre de réflexion proche de l'UMP.

De son côté, la candidate du parti socialiste pour la future grande région, la secrétaire d'État au Commerce et à l'Artisanat Carole Delga, tenait samedi une réunion dans l'Aude pour fixer les grands axes de l'organisation de sa campagne. La gauche dirige les deux régions qui doivent fusionner, et les dernières élections départementales ont confirmé sa position dominante dans cette grande zone du sud-ouest de la France.

De Sarnez et Lassalle porte-étendards du MoDem

À écouter aussi

Le parti centriste a annoncé la veille avoir désigné ses chefs de file pour les élections régionales de décembre, avec Jean Lassalle en Aquitaine-Poitou-Charentes-Limousin.
 

En Île-de-France, c'est Marielle de Sarnez et Yann Werhrling, conseillers de Paris, qui ont été désignés. En Bretagne, c'est le maire de Saint-Brieuc, Bruno Joncour, et Isabelle Le Bal, première adjointe au maire de Quimper. Pour l'Alsace Lorraine Champagne-Ardenne, c'est la députée européenne Nathalie Griesbeck et le maire de Quatzenheim (Bas-Rhin) qui feront figure de chef de file du parti dirigé par François Bayrou.

En Nord-Pas-de-Calais-Picardie, c'est le sénateur du Pas-de-Calais, Jean-Marie Vanlerenberghe, tandis que le conseiller départemental de Belfort, Christophe Grudler, remplira cette mission en Franche-Comté-Bourgogne. Le maire de La Ravoire (Savoie), Patrick Mignola, sera chef de file en Auvergne-Rhône-Alpes.

En Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées, c'est le député européen Robert Rochefort. Patricia Gallerneau, militante associative, emmènera  le MoDem en Pays-de-la-Loire. Dans la région Centre, Marc Fesneau, secrétaire général du parti, mènera la liste. En Normandie, Rodolphe Thomas, maire d'Hérouville-Saint-Clair (Calvados), sera chef de file. 
Enfin, à La Réunion, c'est le député Thierry Robert qui mènera la liste.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/