2 min de lecture Manuel Valls

Réfugiés : Manuel Valls promet que les aides ne se feront pas au détriment des sans-abri

REPLAY - Le Premier ministre a tenu à rassurer "certains acteurs associatifs" qui "s'inquiètent du risque d'épuisement des crédits pour le financement d'autres dispositifs d'accueil pour personnes vulnérables".

Micro générique Switch 245x300 RTL Soir Week-End Vincent Parizot iTunes RSS
>
Réfugiés : Manuel Valls promet que les aides ne se feront pas au détriment des sans-abri Crédit Image : JEAN-PIERRE MULLER / AFP | Crédit Média : Thomas Prouteau / RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Manuel Valls s'est engagé ce samedi 12 septembre, à ce que les nouvelles aides aux réfugiés annoncées par le gouvernement ne se fassent pas au détriment des sans-abri, promettant de débloquer les crédits nécessaires pour les sans domicile fixe notamment pour l'hiver. "Certains acteurs associatifs s'inquiètent du risque d'épuisement des crédits pour le financement d'autres dispositifs d'accueil pour personnes vulnérables, et notamment, à l'approche de l'hiver, pour les sans-abri", a déclaré le Premier ministre lors d'une réunion de maires disposés à accueillir des réfugiés, à la Maison de la Chimie à Paris. 

"Je veux le dire avec force : nous veillerons, en ces circonstances particulières, à ce qu'il n'y ait aucun effet de ricochet, aucune concurrence entre l'exercice de tous nos devoirs de solidarité", a promis Manuel Valls. "Aucune confusion, et elle existe, entre réfugiés, demandeurs d'asile, immigration légale, immigration irrégulière", a-t-il par ailleurs promis. 

De nouvelles places d'hébergement vont être financées

"Après évaluation précise de la situation, les crédits indispensables seront débloqués dans les prochaines semaines, afin que le bouclage de l'année 2015 et le début de la saison hivernale se déroulent dans les meilleures conditions", a-t-il poursuivi. "C'est un engagement que je prends : l'État doit être au rendez-vous, la France doit être au rendez-vous, et c'est l'occasion pour nous d'aller plus vite sur les conditions d'hébergement et d'existence pour ceux qui ont le droit à ces conditions d'hébergement et d'existence", selon Manuel Valls. 

Le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve a annoncé samedi que les communes mettant en place des dispositifs d'hébergement pour les réfugiés recevraient "1.000 euros par place" supplémentaire créée d'ici 2017. De nouvelles places d'hébergement vont être financées, a pour sa part annoncé Manuel Valls, qui doit donner un nombre précis mercredi devant l'Assemblée nationale. Ces places concernent notamment les centres d'accueil des demandeurs d'asile (Cada), dont le dispositif de 25.000 places environ ne suffit pas à loger l'ensemble des demandeurs, avait indiqué Bernard Cazeneuve.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Manuel Valls Réfugiés
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants