1 min de lecture Départements

Réforme territoriale : vers la disparition de l'échelon politique des départements

ÉCLAIRAGE - Si les préfectures et les centres d'impôts existeront toujours, le gouvernement prévoit de se séparer des 4.000 élus qui peuplent les conseils généraux.

François Hollande
François Hollande
Yaël Goosz Journaliste RTL

François Hollande le dit : nous vivons les dernières années des départements. Une situation qui contraste pourtant avec les déclarations du président de la République, le 18 janvier dernier. "Les départements gardent leur utilité (...) je ne suis pas favorable à leur suppression pure et simple", affirmait-il alors.

En interview pour BFMTV, le 6 mai, François Hollande a fait évoluer son discours. "Les conseils généraux ont vécu (...) on verra qui sont les réformateurs", a-t-il expliqué. L'entourage du chef de l'État veut toutefois atténuer ces propos.

La fin de l'échelon politique

"Le département ne va pas mourir, explique-t-on. Il y aura toujours des préfectures, des centres d'impôts, des pompiers et des plaques minéralogiques mais il n'y aura plus d'échelon politique". En clair : le gouvernement prévoit de se séparer des 4.000 élus des conseils généraux.

La question des compétences n'a toutefois pas été tranchée et on ignore encore qui s'occupera des routes, des collèges ou du RSA. Des compétences jusque-là dévolues aux départements. Le problème devra être tranché avant 2021 par l'État, les régions et les intercommunalités.

>
Réforme territoriale : vers la disparition de l'échelon politique des départements Crédit Média : Yaël Goosz | Durée : | Date :
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Départements Politique François Hollande
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants