1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Réforme territoriale : ces changements auxquels on ne pensait pas forcément
2 min de lecture

Réforme territoriale : ces changements auxquels on ne pensait pas forcément

DÉCRYPTAGE - L'établissement d'une France à 13 régions ne pose pas que des problèmes politiques. Des domaines de la vie courante vont être affectés.

Une carte de France Michelin.
Une carte de France Michelin.
Crédit : AFP
Romain Renner
Romain Renner

La France comptera bientôt treize régions au lieu des vingt-deux actuellement en place. Réalisées dans un but économique, ces fusions entraînent de nombreux débats politiques (rapprochements forcés, choix des capitales). Les nouvelles régions vont également poser quelques questions en termes de fonctionnement au quotidien dans de nombreux domaines, y compris les plus inattendus.

Les compétitions sportives

Le niveau "région" est un échelon dans de nombreux sports. Si les déplacements en région peuvent être délicats à gérer, notamment à cause du nombre de kilomètres à parcourir, qu'arrivera-t-il à un jeune de Bayonne (Pyrénées-Atlantiques) qui devra jouer son match de basket à Poitiers (Vienne) (438 km, ndlr) ? Se pose également la question de la fusion des fédérations.

Les Miss France

Le comité Miss France sélectionne 33 jeunes femmes pour son concours de beauté, certaines régions envoyant plusieurs représentantes (Miss Provence et Miss Côte d'Azur en PACA, notamment). Les organisateurs de l'événement vont-ils choisir de ne plus du tout s'aligner sur les véritables régions ou vont-ils réduire le nombre de prétendantes à l'écharpe ?

La rédaction vous recommande

Les panneaux routiers

Tous les panneaux indiquant l'entrée dans une région réformée vont devoir être remplacés. Une opération qui aura forcément un coût.

Les publications

À lire aussi

Dictionnaires, manuels scolaires, guides de voyage et cartes vont devoir être refaits afin de correspondre à la nouvelle réalité administrative de la France. Quid des commerçants, librairies, écoles et autres offices qui ont acheté des stocks de publications qu'ils ne pourront bientôt plus écouler ?

Les bâtiments officiels

Que va-t-il advenir des différents conseils régionaux ? Les régions qui ont fusionné ne pourront a priori pas conserver deux bâtiments administratifs et devront en choisir un. Il faudra non seulement faire un choix mais également trouver une nouvelle utilité aux immeubles ainsi abandonnés.

Les sites internet des administrations

Les nouvelles régions vont-elles mandater des équipes pour créer de nouveaux espaces dédiés sur internet ou vont-elles convertir les pages déjà existantes ?

Le statut clérical en Alsace-Moselle

L'Alsace et le département de la Moselle ne sont pas régis par la loi de séparation de l'Église et de l'État de 1905. Les prêtres, rabbins et pasteurs sont rémunérés par l'État français. Le président de la République a même la charge de nommer les évêques de Strasbourg et Metz. 

Ce statut continuera-t-il d'exister une fois que l'Alsace, la Lorraine et la Champagne-Ardenne auront fusionnées ? Va-t-il s'étendre aux deux régions avec lesquelles l'Alsace fusionne, continuer à concerner les trois mêmes départements ou va-t-il tout simplement disparaître ?

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/