4 min de lecture Migrants

Quand Macron propose de "régulariser des Maliens qui vivent dans des hôtels"

Lors d'une réunion avec les élus des Bouches-du-Rhône, le chef de l'État a réagi à une question de Mélenchon sur le sort de migrants présents en France depuis plusieurs années, rapporte "Le Canard enchaîné".

Amandine Begot La Revue de Presse La rédaction de RTL
>
Quand Macron propose de "régulariser des maliens qui vivent dans des hôtels" Crédit Image : AFP / JACQUES WITT | Crédit Média : Amandine Begot | Durée : | Date : La page de l'émission
Amandine Begot
Amandine Begot

En lisant Le Canard Enchaîné, ce mercredi 12 septembre, l’hebdomadaire révèle qu'Emmanuel Macron et Jean-Luc Mélenchon ne se sont en fait pas vu une fois ce week-end à Marseille comme on l'a dit, mais deux fois. 

L'échange nocturne, celui qui a tourné en boucle sur toutes les chaines de télé, n’était pas le premier de la journée. Les deux hommes, explique Le Canard, s'étaient déjà entretenus l'après-midi. Au Palais du Pharo, où Jean-Claude Gaudin le maire de Marseille, avait organisé une rencontre entre le chef de l'État et l'ensemble des élus locaux.

"Pas question que Merkel place un allemand à la tête de la Commission européenne", a lancé Jean-Luc Mélencon. "Oui oui, vous avez raison", lui a répondu Emmanuel Macron. Le leader de la France insoumise enchaîne ensuite sur la question des mineurs isolés. "Alors que l'Aquarius est actuellement à quai à Marseille, dit-il, il n'est pas possible qu'un seul département s’occupe des mineurs étrangers, il faut que l'État s'implique et joue son rôle".

À lire aussi
Matteo Salvini et Jean Asselborn, le 12 juillet 2018 union européenne
VIDÉO - "Merde alors !" : un ministre luxembourgeois s'emporte contre Matteo Salvini

"Sur la question des sans papiers on marche sur la tête"

Réponse du chef de l'État, toujours selon Le Canard enchaîné : "De toute façon sur la question des sans papiers on marche sur la tête. On a des maliens qui se retrouvent à vivre dans des hôtels depuis 12 ans. Ça ne peut plus durer, il va falloir les régulariser".

À ces mots, stupeur dans la salle. Un élu raconte : "On était tous estomaqués qu'il puisse tenir ces propos, c'est comme s'il avait dt qu'il voulait démonter la tour Eiffel, du coup personne n'a réagi". Ce n'est pas tous les jours, conclut le journal, que le Président double le patron des Insoumis sur sa gauche.  

Une nuit dans un chalet en chocolat ?

On a trouvé une idée pour vos prochaines vacances : une maison en chocolat. Pas mal non ? Alors précisément, il s'agit d'un chalet de 18 mètres carré, pas très grand certes, mais il peut tout de même héberger quatre personnes. À l’intérieur, on trouve tout : la cheminée, la cuisine, des luminaires, il y a même un jardin avec une mare aux canards, c'est très joli, et très appétissant car tout, tout est en chocolat.

Il a fallu 1,5 tonne de cacao pour réaliser ce petit paradis. Cette maison doit être installée dans la verrière de l'orangerie du musée de Sèvres, tout près de Paris donc. Attention en revanche, il va falloir être réactif si vous voulez y séjourner, il y a seulement deux dates disponibles. Et oui, une maison en chocolat c'est éphémère. Les nuits du 5 et du 6 octobre, il va falloir batailler pour les décrocher. 

Ouverture de la réservation, notez bien, les 19 et 26 septembre à 10h précises. Ça risque de partir très vite. D'autant que le prix lui aussi est alléchant, comptez 50 euros la nuit.

C'est un très joli coup de comm', car cette maison en chocolat c'est d'abord une opération de communication de la plateforme de réservation d’hôtel booking.com. C'est ce que nous dit ce matin Le Figaro.

Les ados "s'en rince" quand c'est "bad wo"

"Je suis choquée t'es sérieuse ?" Voilà ce que diraient certains ados en entendant ça. Traduction : "Je suis surprise, c'est vrai ce que tu racontes ? Oui oui j'ai le mort, c'est bad wo, ça picote mais je m'en rince". Alors rassurez vous je n'ai pas buggé. Non voilà quelques unes des expressions en vogue en ce moment chez les "djeuns". Le Parisien Aujourd'hui-en-France nous aide ce matin à comprendre ce que disent nos ados.

Quand je vous dit : "Oui oui j'ai le mort", ça veut dire "j'ai le seum". Autrement dit, je suis grave vénère. Très énervé en bon français. "C'est bad WO", ça signifie c'est nul, c'est moche. "Ça picote", ça veut dire que c'est dur à encaisser. Quant à : "Je m'en rince", ça veut dire je m'en fiche oui.

Pas facile à suivre d'autant que , comme le dit Benjamin Valliet, un professeur spécialiste de la langue des ados, ça va de plus en plus vite. La faute explique-t-il aux réseaux sociaux.
"Boloss" par exemple qui était très en vogue il y a encore quelques mois, est sachez-le déjà désuet. Est boloss (ringard) désormais celui qui emploie ce terme.

Des bonbons au goût de cocktails

Voilà le genre de confiseries dont franchement on pourrait bien se passer : des bonbons au goût mojito ou pina colada. Oui ça existe, de plus en plus même dans les rayons de nos supermarchés nous dit ce matin le quotidien La croix.

Des bonbons sans alcool certes, malgré tout les médecins s’inquiètent. C'est une façon détournée de faire de la pub pour l'alcool auprès des mineurs. Aussi choquant, dit même l'un d'eux, que si on commercialisait des Lego Marlboro. J'ai envie de vous dire, trop un truc de bambi. Oui aujourd'hui, les ados ne disent plus "nul" ou "loser" mais "bambi !" Le petit faon de mon enfance a bien changé !

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Migrants Marseille Jean-Luc Mélenchon
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7794753795
Quand Macron propose de "régulariser des Maliens qui vivent dans des hôtels"
Quand Macron propose de "régulariser des Maliens qui vivent dans des hôtels"
Lors d'une réunion avec les élus des Bouches-du-Rhône, le chef de l'État a réagi à une question de Mélenchon sur le sort de migrants présents en France depuis plusieurs années, rapporte "Le Canard enchaîné".
https://www.rtl.fr/actu/politique/quand-macron-propose-de-regulariser-des-maliens-qui-vivent-dans-des-hotels-7794753795
2018-09-12 10:38:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/2eJb2YIXRWBeVw2xdO13tA/330v220-2/online/image/2018/0903/7794631424_emmanuel-macron-le-30-aout-2018-a-helsinki-en-finlande.jpg