1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Primaire de la gauche : Valls "est le candidat de l'expérience", selon Urvoas
1 min de lecture

Primaire de la gauche : Valls "est le candidat de l'expérience", selon Urvoas

INVITÉ RTL - Le ministre de la Justice Jean-Jacques Urvoas soutient la candidature de Manuel Valls pour la primaire de la gauche qui se tiendra les 22 et 29 janvier.

Jean-Jacques Urvoas, invité de RTL, jeudi 5 janvier 2017
Jean-Jacques Urvoas, invité de RTL, jeudi 5 janvier 2017
Crédit : Essia Lakhoua / RTL
Jean-Jacques Urvoas, invité de RTL, jeudi 5 janvier 2017
13:16
Primaire de la gauche : Valls "est le candidat de l'expérience", selon Urvoas
00:23
Prison : "Je vais mettre 160 millions d'euros pour la rénovation", assure Urvoas
01:55
Prison : "Je vais mettre 160 millions d'euros pour la rénovation", assure Urvoas
13:27
Clémence Bauduin
Clémence Bauduin

Le ministre de la Justice Jean-Jacques Urvoas soutient la candidature de Manuel Valls, son ancien chef de gouvernement, pour la primaire de la Belle alliance populaire de la gauche, qui se tiendra les 22 et 29 janvier. Il assistera d'ailleurs au meeting de celui-ci prévu le 16 janvier à Rennes, selon une information de RTL. "Dans cette affaire, c'est très simple. Qui sera le candidat de gauche au deuxième tour de la présidentielle ?", interroge Jean-Jacques Urvoas dans une question dont il connaît sans hésiter la réponse. "Ce sera Manuel Valls, c'est le seul qui peut le faire." 

Pour étayer son propos, le garde des Sceaux se lance dans une métaphore automobile, pour démontrer que l'ancien numéro deux de l'État est le seul capable, dans un contexte de crise, de piloter la France. "Il ne suffit pas d'avoir le permis de conduire, de connaître le parcours, il faut savoir conduire. Savoir conduire, ça s'appelle l'expérience. Manuel Valls est le candidat de l'expérience", argue-t-il.

Faisant remarquer la difficulté de cette campagne pour la primaire de la gauche qui se tient sur une courte durée, Jean-Jacques Urvoas se dit toutefois serein pour son candidat. "Je suis très serein parce que je connais Manuel Valls, je l'ai vu, comme ministre de l'Intérieur, comme Premier ministre, et je sais que c'est le seul qui nous conduira au deuxième tour", affirme-t-il.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/