1 min de lecture Primaire Les Républicains

Primaire de la droite : NKM veut rassembler "ceux qui ne veulent pas de Le Pen"

Lors du premier débat de la primaire de la droite jeudi 13 octobre, Nathalie Kosciusko-Morizet a appelé les électeurs à se déplacer massivement aux urnes les 20 et 27 novembre pour barrer la route au Front national.

Nathalie Kosciusko-Morizet
Nathalie Kosciusko-Morizet Crédit : Capture d'écran
Clémence Bauduin
Clémence Bauduin
Journaliste

Pour faire barrage au Front national et envoyer un message fort à François Hollande, la candidate Nathalie Kosciusko-Morizet souhaite un déplacement massif des électeurs pour cette primaire de la droite. Ce scrutin est ouvert et permet ainsi à tous de voter, pour peu qu'ils signent une "charte républicaine". Jeudi 13 octobre, à l'occasion du premier débat de la primaire de la droite organisé par RTL, TF1 et Le Figaro, Nathalie Kosciusko-Morizet s'adresse à "ceux qui ne veulent pas de Marine Le Pen" et les appelle à voter massivement les 20 et 27 novembre.

"Certains voudraient cadenasser la primaire. Ils veulent choisir les électeurs, alors que ce sont aux électeurs de choisir les candidats. Ne vous laissez pas faire. Tous ceux qui ne veulent plus de François Hollande, qui ne veulent pas de Marine Le Pen, cette primaire est la leur", a lancé la candidate, seule femme en lice de la primaire de la droite, et deuxième femme déclarée dans cette campagne après... Marine Le Pen.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Primaire Les Républicains Présidentielle 2017 Nkm
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants