1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Abattage des animaux : le grand rabbin de France répond à Le Pen
1 min de lecture

Abattage des animaux : le grand rabbin de France répond à Le Pen

Comme en 2012, Marine Le Pen veut interdire l'abattage des animaux de boucherie sans étourdissement préalable.

Haïm Korsia, le grand rabbin de France, le 27 juillet 2016 à Paris
Haïm Korsia, le grand rabbin de France, le 27 juillet 2016 à Paris
Clarisse Martin & AFP

En visite au marché de gros de Rungis (Val-de-Marne), mardi 25 avril, Marine Le Pen, candidate Front national (FN) qualifiée pour le second tour de l'élection présidentielle, a soutenu que l'abattage des animaux de boucherie sans étourdissement préalable, comme il est pratiqué lors des abattages rituels casher ou halal, "devrait être interdit". "Quasiment, je crois que 90% des abattoirs sont halal en Île-de-France", a t-elle affirmé alors qu'elle visitait le pavillon des produits carnés.

"L'abattage sans étourdissement préalable, je suis désolée, ça devrait faire l'objet d'un étiquetage. D'ailleurs, je pense que l'abattage sans étourdissement préalable, ça devrait être interdit", a-t-elle dit. Une proposition qui, comme en 2012, figure dans les 144 engagements de la candidate frontiste. En 2012, elle était allée jusqu'à affirmer que "l'ensemble de la viande qui est distribuée en Île-de-France, à l'insu du consommateur, est exclusivement de la viande halal".

Devant ces propos, le grand rabbin de France Haïm Korsia a jugé que cette position était "stupéfiante". "Est-ce-qu'il y a besoin de lancer de véritables guerres religieuses en France en disant qu'il faut interdire l'abattage rituel juif et musulman ?" s'est-il interrogé. Les religions juive et musulmanes prohibent l'égorgement des animaux morts, des pratiques d'égorgement sans étourdissement sont donc autorisées pour ces rituels, par dérogation. Des méthodes qui sont dénoncées par les défenseurs de la cause animale.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/