1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Une sénatrice LR demande le retrait de Fillon au profit de Juppé
1 min de lecture

Une sénatrice LR demande le retrait de Fillon au profit de Juppé

REPLAY - INVITÉE RTL - Fabienne Keller, ancienne porte-parole d'Alain Juppé, a pris ses distances avec le candidat de la droite et défend le retour du maire de Bordeaux.

Fabienne Keller et Alain Juppé pendant la campagne de la primaire de la droite.
Fabienne Keller et Alain Juppé pendant la campagne de la primaire de la droite.
Crédit : PATRICK HERTZOG / AFP
Une sénatrice LR demande le retrait de Fillon au profit de Juppé
05:53
Présidentielle 2017 : Fabienne Keller demande le retrait de François Fillon au profit d'Alain Juppé
05:52
Vincent Parizot & Christelle Rebière & La rédaction numérique de RTL

Fabienne Keller fait partie des élus du parti Les Républicains qui ont décidé de lâcher François Fillon, toujours candidat à l'élection présidentielle en dépit de sa convocation le 15 mars devant les juges en vue d'une éventuelle mise en examen dans l'affaire des soupçons d'emplois fictifs. La sénatrice du Bas-Rhin, ancienne porte-parole d'Alain Juppé pendant la campagne de la primaire, réclame le retrait de l'ancien Premier ministre.

"On voit bien, sur le terrain comme dans les sondages, que nous ne serons pas au second tour de la présidentielle. Nous ne sommes plus capables de porter un projet alternatif face à Marine Le Pen et Emmanuel Macron. Il est important de proposer aux Français un candidat solide, fédérateur", lance Fabienne Keller, qui a un nom en tête pour assurer la relève. "Je suis certaine qu'il y a un plan A, comme Alain Juppé. C'est quelqu'un qui s'est préparé à cette fonction pendant de longs mois, mais qui n'a pas gagné la primaire. Donc seul François Fillon peut transmettre cette légitimité", a-t-elle souligné.

Fabienne Keller, qui souligne la qualité de "grand homme d'État" de François Fillon, lui demande de faire preuve de réalisme "S'il regarde la situation en face, il sait qu'il ne peut plus gagner", estime la sénatrice, ancienne maire de Strasbourg. Qui n'a pas dit si elle voterait pour le candidat de la droite au cas où ce dernier se présentait bien face aux urnes en avril prochain.

L'équipe de l'émission vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/