1 min de lecture Infographie

Présidentielle 2017 : quels sont les chiffres de l'immigration ?

INFOGRAPHIE - Les statistiques de l'Insee montrent que le solde migratoire est positif de 67.000 personnes.

L'intérieur de l'aéroport de Roissy (Illustration)
L'intérieur de l'aéroport de Roissy (Illustration) Crédit : BORIS HORVAT / AFP
Julien Absalon
Julien Absalon
Journaliste RTL

La France victime d'une "submersion migratoire" ? Ces mots ont été employés par Marine Le Pen, mardi 18 avril au micro de RTL, au milieu de son argumentaire sur le moratoire sur l'immigration légale qu'elle compte appliquer à son arrivée au pouvoir si elle est élue au terme de l'élection présidentielle. Il s'agirait pour elle de geler l'octroi de plusieurs titres de séjour afin de faire un "bilan" sur ce dossier et de faire voter les lois qui permettraient de réduire le nombre d'entrées en France. 

La présidente du Front national s'émeut notamment des "230.000 d'immigrés légaux qui rentrent chaque année dans notre pays". Elle dit ainsi vouloir ramener à 10.000 le solde migratoire, la différence entre le nombre de personnes qui sortent du territoire et qui le rejoignent.

Un solde migratoire en baisse

Selon les derniers chiffres définitifs de l'Insee, la France a enregistré 338.000 entrées et 238.000 sorties en 2013. Autrement dit, le solde migratoire était positif de 100.000 personnes. Pour l'année 2015, dont les données sont encore provisoires, l'organisme table sur 67.000 entrées de plus que de sorties. La même différence, en baisse, est attendue pour 2016. Il n'y a en revanche pas encore de chiffres pour l'année 2017.

Ces statistiques sur l'immigration ne distinguent pas les étrangers des Français qui reviennent. En 2015, sur les 364.000 entrées, l'Insee recense 24% de personnes nées en France, 6% de Français nés à l'étranger et 70% d'étrangers. Il se trouve également qu'il y a plus de sorties que d'entrées pour les personnes nées en France, contrairement au solde migratoire des étrangers.

À lire aussi
présidentielle 2017
Juppé sur RTL : "Peut-être n'avais-je pas l'ambition présidentielle chevillée au corps"

Enfin, les données du ministère de l'Intérieur indiquent une légère baisse du nombre de premiers visas délivrés aux étrangers entre 2015 et 2016. Les titres de séjour en France sont majoritairement délivrés pour des questions familiales. Un motif qui devance légèrement les venues pour étudier. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Infographie Société Immigration
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants