1 min de lecture Transports

Transports : policiers, caméras, arrêts à la demande... Quels moyens pour la sécurité ?

INVITÉE RTL - Élisabeth Borne, ministre chargée des Transports, annonce le déploiement de 1.400 policiers dans les trains et les bus en 2018.

Elizabeth Martichoux L'invité de RTL Elizabeth Martichoux
>
Élizabeth Borne : "Il faut accélérer les arrêts à la demande" dans les bus de nuit Crédit Image : Camille Kaelblen / RTLnet | Crédit Média : RTLnet | Date :
La page de l'émission
109127536140888961261
Ludovic Galtier
et Elizabeth Martichoux

Laurent Wauquiez veut "plus de forces de l'ordre dans les transports en commun" pour protéger les femmes. Invitée de RTL lundi 27 novembre, Élisabeth Borne a tenu "à rassurer" le président Les Républicains de la région Auvergne-Rhône-Alpes. "Il y aura 1.400 policiers (supplémentaires) l'an prochain", a annoncé la ministre chargée des Transports, s'appuyant sur le plan qui a été annoncé par le gouvernement.

"Ce qui est aussi très important, c'est la présence des agents des entreprises, SNCF en l'occurrence. Il y aura 150 agents de plus dans le service de sûreté de la SNCF dès l'an prochain. Ces agents sont formés pour prévenir toutes les formes de violence, notamment sur les femmes." La ministre rappelle qu'un numéro de téléphone, le 3117 (31117 par SMS), a, par ailleurs, été mis en place pour signaler les agressions dans les transports.

Le gouvernement entend aussi multiplier le nombre de caméras de vidéoprotection. "Il y a 70.000 caméras dans les réseaux de la RATP et de la SNCF. Le président de la République l'a annoncé : on va continuer à déployer plus de caméras, on va aussi tester de la vidéo intelligente qui permet de détecter des comportements suspects dans les prochains mois", assure l'ancienne présidente de la RATP. Les "grands réseaux parisiens" seront concernés, et "notamment la gare de Châtelet à Paris."

À lire aussi
Benjamin Smith nommé nouveau patron d'Air France jeudi 16 août 2018 polémique
Crise à Air France : le nouveau patron, Benjamin Smith, peut-il réussir ?

Toujours en matière de sécurité dans les transports, Élisabeth Borne veut "accélérer" la généralisation des arrêts à la demande. Les femmes peuvent demander à un chauffeur de bus de les arrêter en dehors des arrêts prévus. "Les bons résultats qu'on peut voir à Nantes ou à Bordeaux vont convaincre les collectivités qu'il est important de mettre en place ces arrêts à la demande la nuit, ce qui permet aux femmes de ne pas faire de longs trajets pour rentrer chez elles."

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Transports Société Sécurité
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7791152648
Transports : policiers, caméras, arrêts à la demande... Quels moyens pour la sécurité ?
Transports : policiers, caméras, arrêts à la demande... Quels moyens pour la sécurité ?
INVITÉE RTL - Élisabeth Borne, ministre chargée des Transports, annonce le déploiement de 1.400 policiers dans les trains et les bus en 2018.
https://www.rtl.fr/actu/politique/policiers-cameras-arrets-a-la-demande-quels-moyens-pour-la-securite-dans-les-transports-7791152648
2017-11-27 08:21:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/Y2LyZFucOnjOcT9EVK6-vw/330v220-2/online/image/2017/1127/7791152843_elisabeth-borne-invitee-de-rtl-le-27-novembre-2017.jpg