1 min de lecture Philippe Poutou

Philippe Poutou sur RTL : "La population devrait contrôler l'économie"

REPLAY - INVITÉ RTL - Le candidat du NPA dénonce un "système capitaliste catastrophique" et prône une "nouvelle organisation économique".

L'invite´ de RTL - Alba Ventura L'invité de RTL Alba Ventura iTunes RSS
>
Philippe Poutou était l'invité d'Elizabeth Martichoux le mercredi 12 avril sur RTL Crédit Image : LOIC VENANCE / AFP | Date :
La page de l'émission
245_MARTICHOUX
Elizabeth Martichoux et Claire Gaveau

C'est la dernière ligne droite pour les onze candidats à l'élection présidentielle. Philippe Poutou continue de se faire entendre. En déplacement à Lyon où il donnait un meeting mardi soir, le candidat du Nouveau parti anticapitaliste dénonce le "climat de résignation" et le "sentiment d'impuissance" qui s'est installé en France.

Le successeur d'Olivier Besancenot, qui participe à sa deuxième élection présidentielle, veut lutter contre le profit des entreprises qui "cherchent juste à enrichir une poignée". "Aujourd'hui, l'économie c'est produire une richesse détournée entre les mains d'une minorité. Aujourd'hui, ça passe par l'exploitation du travail. C'est ça l'enrichissement des capitalistes, ils utilisent le travail des autres et ils arrivent à en détourner les richesses produites", dénonce-t-il sur RTL. 

Philippe Poutou parle dès lors d'un "système capitaliste catastrophique" qui pose la question "d'une nouvelle organisation économique". "Qui dirige ? Qui possède ? La population devrait contrôler l'économie et décider de ce qui est produit. Cela remettrait en cause cette logique de course aux profits", explique-t-il.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Philippe Poutou NPA Présidentielle 2017
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants