1 min de lecture Île-de-France

Pécresse apporte son soutien au chauffeur de bus menacé de révocation après une gifle

La présidente d'Île-de-France Mobilités dit espérer "l'indulgence du conseil de discipline" concernant le chauffeur de bus menacé de licenciement après avoir giflé un adolescent, le 13 septembre dernier.

Valérie Pécresse, le 30 janvier 2018
Valérie Pécresse, le 30 janvier 2018 Crédit : ERIC PIERMONT / AFP
Eleanor Douet
Eléanor Douet

Valérie Pécresse a apporté ce lundi 17 septembre son soutien au chauffeur de bus menacé de révocation de la RATP après avoir giflé un adolescent la semaine dernière à Arcueil, dans le Val-de-Marne. "J'espère l'indulgence du conseil de discipline pour le chauffeur victime de provocations et d'insultes", écrit sur Twitter la présidente de la région Île-de-France et d'Île-de-France Mobilités. "Il n’aurait pas dû lever la main sur le collégien et l’a regretté, mais il a des circonstances atténuantes !", poursuit Valérie Pécresse

Après la diffusion de la vidéo de la scène sur les réseaux sociaux, la RATP a engagé une procédure disciplinaire envers son salarié. Une décision dénoncée par ses collègues qui ont créé une pétition en ligne pour le soutenir. Lundi en milieu de journée, plus de 100.000 personnes l'avaient signée. 

Cité par BFMTV, la RATP a indiqué : "Il sera bien sûr pris en compte que le salarié regrette son geste et dit avoir agi sous le coup de l'émotion alors qu'il venait d'éviter de percuter le jeune, qui a traversé de façon dangereuse et qui a insulté le conducteur". 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Île-de-France Valérie Pécresse RATP
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants