1 min de lecture OMC

Pascal Lamy : "Je ne suis pas candidat à un poste ministériel en France"

INVITÉ RTL - L'ancien directeur général de l'OMC veut "servir son pays" en apportant ses réflexions et ses idées.

>
Pascal Lamy : "Je ne suis pas un partisan de la mondialisation béate" Crédit Image : Damien Rigondeaud / RTL.fr | Crédit Média : RTL | Date :
micro générique
La rédaction numérique de RTL

Régulièrement cité pour faire partie du prochain remaniement ministériel, Pascal Lamy, ancien directeur général de l'Organisation Mondiale du Commerce (OMC), refuse d'évoquer un quelconque avenir politique.

"Je ne suis pas candidat à un poste ministériel en France. J'ai passé l'âge. Et mon livre (Quand la France se réveillera, ndlr) n'est pas un programme ou un manifeste mais une réflexion", explique-t-il au micro de RTL, lundi 10 mars.

Vers un "made in world"

Toujours soucieux de servir son pays, le socialiste estime qu'il existe "des tas de moyens de le faire : en participant au débat public, en émettant des idées, des thèses". Celui qui a dirigé l'OMC de 2005 à 2013 en profite également pour affirmer que seuls les socialistes français s'étaient étonnés de sa nomination à ce poste. "Pour les autres socialistes du monde, lutter pour la justice sociable se fait aussi par l'ouverture de l'échange", affirme-t-il.

La mondialisation permet la réduction de la pauvreté dans le monde

Pascal Lamy, ancien DG de l'OMC
Partager la citation

Défenseur de la mondialisation, "qui permet la réduction de la pauvreté dans le monde", Pascal Lamy lui reconnaît toutefois des aspects "préoccupants", tels que "la hausse des inégalités et la pression sur l'environnement". Les changements économiques, qui font des pays du Sud de plus gros producteurs que ceux du Nord, doivent, selon lui, s'intégrer dans un mode de production "made in world".

L'Europe, modèle de référence

À lire aussi
Donald Trump le 2 août 2019 Donald Trump
Trump menace de quitter l'Organisation mondiale du commerce "s'il le faut"

"Chacun fait ce qu'il fait de mieux. Si vous faites quelque chose de mieux que moi et que je fais quelque chose de mieux que vous, on a intérêt à l'échange, estime-t-il. Ça permet à des pays qui n'ont pas les moyens de monter une industrie d'entrer dans la compétition et ça rebat les cartes".

L'Europe est le continent le moins tolérant aux inégalités

Pascal Lamy, ancien DG de l'OMC
Partager la citation

Pascal Lamy se fait, enfin, le défenseur de l'Europe face aux eurosceptiques : "Qu'ils écoutent les non-Européens quand ils parlent et pensent à l'Europe. C'est le modèle le plus équilibré. Équilibré entre individu, société, culture et nature. C'est le continent le moins tolérant aux inégalités".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
OMC Pascal Lamy Gouvernement
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants