3 min de lecture Anne Hidalgo

Municipales à Paris : NKM-Hidalgo, premier choc de programmes

ÉCLAIRAGE - Les deux favorites du scrutin municipal parisien s'affrontent ce mercredi à l'occasion du premier débat radio télévisé de la campagne pour la succession de Bertrand Delanoë.

Anne Hidalgo et Nathalie Kosciusko-Morizet
Anne Hidalgo et Nathalie Kosciusko-Morizet Crédit : AFP / KENZO TRIBOUILLARD
RaphaelBossePlatière
Raphaël Bosse-Platière
Journaliste RTL

La course à la mairie de Paris s'accélère. Après des débuts mouvementés, la campagne des municipales parisiennes entre dans sa dernière ligne droite, à la faveur du premier grand débat radio télévisé entre les cinq principaux candidats à la succession de Bertrand Delanoë ce mercredi 29 novembre.

Une heure et demie de discussions autour de trois grands thèmes - insécurité, transports et impôts locaux - retransmises pour la première fois en direct à la télévision et à la radio.

Le face à face entre la socialiste Anne Hidalgo et sa rivale de droite Nathalie Kosciusko-Morizet est particulièrement attendu, après une première partie de campagne marquée par un affrontement de tous les instants entre les deux favorites du scrutin et une opposition de fond entre deux programmes bien distincts.

À lire aussi
Benjamin Griveaux lors du Grand Jury RTL, Le Figaro, LCI élections municipales
Municipales à Paris : avec Hidalgo, c'est "une proposition par jour", tacle Griveaux sur RTL

Le point sur les principales mesures de chacune d'entre elles.

Anne Hidalgo : transports doux et culture au premier plan

Pas d'augmentation d'impôts
La candidate PS à la mairie de Paris a présenté lundi un programme d'investissements de 8,5 milliards d'euros, comprenant une baisse des frais de fonctionnement et la promesse de ne pas augmenter les impôts locaux. Le PS promet également de stabiliser les dépenses de fonctionnement de la municipalité pendant la prochaine mandature.

Promouvoir les modes de transports doux

Face à une droite qui, selon elle, promeut "la voiture individuelle", Anne Hidalgo défend le "pari de la mobilité douce" sur le terrain des transports à Paris. Elle envisage de "prolonger le tramway", afin qu'il constitue une "boucle" autour de la capitale". Si elle est élue, la première adjointe de Bertrand Delanoë est favorable à ce que les métros restent ouverts toute la nuit.

Une grande place à la culture
La socialiste prévoit de débloquer un budget de 330 millions d'euros à la culture. Ce plan d’investissement comprend notamment 80 millions d'euros pour la rénovation des églises de Paris et 40 millions d'euros pour le musée Carnavalet.

Anne Hidalgo promet également
le wifi gratuit dans toute la ville, des tarifs préférentiels pour les familles nombreuses, notamment pour les cantines, ou encore l'installation de jardins potagers sur les toits de Paris.

La rédaction vous recommande

NKM : la sécurité, priorité n°1

Priorité à la sécurité
Nathalie Kosciusko-Morizet propose quatre axes majeurs pour sécuriser Paris : la création d'une police de quartier, le renforcement de la vidéoprotection, la lutte contre la mendicité agressive et le refus de la salle de shoot prévue dans le 10ème arrondissement de la capitale.

L'amélioration de la qualité de vie
NKM dit se fixer "une règle d’action très simple : celle de ne prendre aucune décision qui ne contribue pas d’une façon ou d’une autre à l’amélioration de notre qualité de vie". La candidate UMP affirme vouloir "piétonniser le centre-ville" de Paris. Si elle est élue maire, l'ancienne ministre promet également d'améliorer l'accessibilité des lieux publics pour les personnes handicapées. Elle souhaite également lancer "une révolution des horaires" (métros, crèches...), qui ne sont selon elle plus en adéquation avec le mode de vie des Parisiens.

S'attaquer au périphérique
Pour Nathalie Kosciuskot Morizet, la limitation de la vitesse à 70km/h sur le périphérique, c'est de l'"écologie paillette". Si elle gagne en mars prochain, elle reviendra aux 80km/h. Elle souhaite par ailleurs engager "le grand chantier de la couverture du périphérique".

"Réveiller l'économie parisienne"

NKM a promis de dynamiser l'économie de la capitale. Pour cela, elle mise sur l'innovation et veut "doubler chaque euro qui sera investi par les business angels dans une PME ou une start-up".  Elle compte par ailleurs créer "10.000 solutions" de garde d'enfants, mais aussi supprimer 2.500 postes de fonctionnaires municipaux afin de réaliser des économies.

La rédaction vous recommande
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Anne Hidalgo Bertrand Delanoë Nathalie Kosciusko-Morizet
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7769247458
Municipales à Paris : NKM-Hidalgo, premier choc de programmes
Municipales à Paris : NKM-Hidalgo, premier choc de programmes
ÉCLAIRAGE - Les deux favorites du scrutin municipal parisien s'affrontent ce mercredi à l'occasion du premier débat radio télévisé de la campagne pour la succession de Bertrand Delanoë.
https://www.rtl.fr/actu/politique/municipales-a-paris-nkm-hidalgo-premier-choc-de-programmes-7769247458
2014-01-29 17:00:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/5OSO68_mfxrU1gi-M_FubA/330v220-2/online/image/2013/1215/7767920546_anne-hidalgo-et-nathalie-kosciusko-morizet.jpg