2 min de lecture Anne Hidalgo

Municipales à Paris : Hidalgo ne fuit pas le débat

La candidate PS à la mairie de Paris, qui a refusé un débat organisé le jour même où elle avait un meeting, a affirmé qu'elle n'était "pas aux ordres".

Anne Hidalgo, le 5 mars 2014, à Paris. (archives)
Anne Hidalgo, le 5 mars 2014, à Paris. (archives) Crédit : ERIC FEFERBERG / AFP
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

La candidate PS Anne Hidalgo a affirmé vendredi 7 mars ne pas "fuir le débat" comme l'en ont accusé ses concurrents UMP, EELV et FN, ajoutant qu'elle n'était "pas aux ordres".

"Je ne fuis pas le débat. J'ai accepté tous les débats jusqu'au mois de janvier. Par correction pour les autres candidats, je n'ai pas souhaité de face-à-face (pour le Grand Jury de RTL/Le Figaro/LCI ce dimanche, NDLR). Il y a eu un débat entre tous les candidats sur LCI et Europe1 (le 29 janvier). Maintenant il faudrait débattre tous les jours. Je ne suis pas aux ordres, je n'annule pas mon meeting pour un débat qui a déjà eu lieu", a déclaré Hidalgo.

La candidate PS a décliné la proposition de France 3 Ile-de-France de participer à un débat avec les quatre autres candidats à la mairie de Paris le 20 mars, ce qui lui a valu de virulentes critiques de Christophe Najdovski (EELV), Nathalie Kosciusko-Morizet (UMP) et Wallerand de Saint-Just (FN). Elle doit tenir ce jour-là un meeting dans le XVe arrondissement, où elle est tête de liste.

Un débat le jour même d'un meeting

Codirecteurs de campagne d'Anne Hidalgo, Jean-Louis Missika et Rémi Féraud ont invoqué dans un communiqué vendredi la "tradition démocratique", qui veut "qu'un débat avec tous les candidats à la mairie de Paris ait lieu avant le premier tour, puis qu'un second soit programmé entre les deux derniers candidats, dans l'entre-deux-tours".  S'agissant de cette seconde confrontation, Missika et Féraud ont dénoncé le refus de l'équipe de campagne de NKM "d'adopter une démarche constructive".

À lire aussi
Rachida Dati dans le documentaire "Madame la maire", diffusé sur Téva vendredi 13 décembre. élections municipales
VIDÉO - Municipales 2020 : Dati et Hidalgo se confient sur le sexisme en politique

"Son équipe nous a répondu que la députée de l'Essonne avait l'intention d'accepter l'intégralité des propositions médiatiques qui lui parviendraient, ce qui impliquerait déjà, à ce stade, d'organiser des débats sur LCI, Canal+, France 2, France 3 et BFMTV, soit un débat chaque soir de la semaine séparant les deux tours de l'élection. Cette position montre une fois de plus le manque de sérieux de la droite parisienne. Il est clair qu'il s'agit d'une posture visant à créer un blocage davantage qu'à permettre un débat démocratique de qualité", ont-ils regretté.

Les candidats au scrutin parisien sont : Anne Hidalgo pour le PS, Nathalie Kosciusko-Morizet pour l’UMP, Christophe Najdovski pour EELV, Wallerand de Saint-Just pour le FN, Danielle Simonnet pour le PG, Charles Beigbeder (Paris libéré), exclu de l'UMP.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Anne Hidalgo Info Paris
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants