2 min de lecture Brignoles

Municipales 2014 : ces villes dans lesquelles le FN est bien placé

DÉCRYPTAGE - Le parti de Marine Le Pen vise officiellement une quinzaine de victoires. Un objectif qu'il semble bien parti pour atteindre.

Romain Renner
Romain Renner
Journaliste RTL

A un mois du premier tour des municipales, difficile de savoir ce que vaut vraiment le Front national. Alors qu'un tiers des Français se dit prêt à voter pour une liste du parti de Marine Le Pen, un sondage le place à 8% d'intentions de vote. La présidente du parti d'extrême droite se veut pourtant confiante et affirme pouvoir l'emporter dans une quinzaine de villes.

Force est de constater que les ambitions frontistes ne sont pas inatteignables. Une récente étude Ifop basée sur les résultats des législatives de 2012 atteste même que le parti peut l'emporter dans 77 villes de plus de 4.000 habitants. Le FN fait même partie des favoris dans plusieurs communes qui sont autant de prises - le parti compte très peu de candidats sortants - qu'il pourrait réaliser en mars prochain.

A Hénin-Beaumont et Fréjus, les aspirants maires du Front national font, par exemple, office de favoris. Steeve Briois est donné vainqueur dans le Pas-de-Calais avec 50,3% tandis que David Rachline est annoncé gagnant d'une éventuelle quadrangulaire dans le Var (34%). Laurent Lopez, vainqueur d'une cantonale partielle en 2013, pourrait, lui, rééditer la performance en l'emportant à Brignoles (Var). Il y est en tout cas crédité de 37% d'intentions de vote au premier tour.

Le Vaucluse, terre de victoires futures ?

De belles prises auxquelles pourrait s'ajouter Perpignan, où Louis Alliot est donné second au premier tour (28%), derrière le maire UMP sortant. Robert Ménard semble, lui aussi, bien parti à Béziers. Les sondages l'annoncent en tête à égalité avec Elie Aboud (UMP) dès le premier tour (36%).

À lire aussi
Laurent Lopez du Front national s'incline face à Josette Pons (UMP) aux élections municipales 2014. Brignoles
Résultats municipales 2014 à Brignoles : Laurent Lopez (FN) à 37,07%

D'autres bras droits de Marine Le Pen sont en embuscade aux quatre coins du pays. Florian Philippot, le vice-président du FN, mène une double campagne municipales-européennes à Forbach (Moselle) et peut réaliser une performance dans une région où le maire PS sortant l'a battu lors des législatives de 2012 - il a obtenu 46,3% des voix.

Alors que Gilbert Collard nourrit également de grandes ambitions à Saint-Gilles (Gard), la ville de Carpentras (Vaucluse), où Marion Maréchal-Le Pen a été élue députée, est également dans le viseur du FN. Le département du Vaucluse, à l'instar du Pas-de-Calais, constitue d'ailleurs une source d'espoirs pour le parti de Marine Le Pen, bien placé dans les sondages. Le parti y défend d'ailleurs une administration sortante, à Orange, où Jacques Bompard, maire depuis 1995, est encore candidat.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Brignoles Forbach Front national
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants